Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

25 septembre 1534 : mort du pape Clément VII à Rome

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 25 septembre > 25 septembre 1534 : mort du pape (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 25 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
25 septembre 1534 : mort du pape Clément VII à Rome
Publié / Mis à jour le lundi 24 septembre 2012, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 

Jules de Médicis, Clément VII, d’abord chevalier de Rhodes, succéda au pape Adrien VI, en 1523. Il était fils naturel et posthume de Julien de Médicis, assassiné dans la conjuration des Pazzi, à Florence, et cousin de Léon X, qui le légitima par une bulle. Il se ligua avec François Ier, les princes d’Italie et le roi d’Angleterre, contre l’empereur Charles-Quint.

Cette ligue appelée sainte, parce que le pape en était le chef, ne fut pas heureuse. Le connétable de Bourbon, qui était passé au service de l’empereur, vint assiéger Rome ; il y fut tué, nuis la ville fut prise, et les vainqueurs chrétiens y surpassèrent toutes les fureurs des Goths et des Vandales. Les soldats luthériens qui se trouvaient parmi les troupes de l’empereur, s’assemblèrent dans le conclave, revêtirent les habits des cardinaux, et après avoir déposé Clément VII, élurent et proclamèrent Luther pape.

Un événement non moins remarquable du pontificat de Clément VII, fut la séparation de l’Angleterre de la communion romaine : ayant refusé des lettres de divorce à Henri VIII, et condamné son mariage avec Anne de Boulen, il lança imprudemment une bulle d’excommunication contre ce prince, qui le prit au mot, et se sépara lui et son royaume du Saint-Siège.

Il maria sa nièce, Catherine de Médicis, au second fils de François Ier, Henri II, qui fut roi de France, et signala encore son pontificat par la fondation des capucins.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !