Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 12 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

26 septembre 1503 : Albuquerque arrive en Inde avec une flotte et quelques troupes de débarquement - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 26 septembre > 26 septembre 1503 : Albuquerque (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 26 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
26 septembre 1503 : Albuquerque arrive
en Inde avec une flotte
et quelques troupes de débarquement
Publié / Mis à jour le dimanche 23 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 

Les navigateurs portugais avaient déjà reconnu et subjugué la plus grande partie des côtes occidentales de l’Afrique ; ils commençaient à étendre leur domination sur les mers et sur les peuples de l’Inde. D’AIbuquerque fut nommé vice-roi de leurs nouveaux établissements.

Son premier exploit fut la conquête de Goa. Bientôt après il soumit le reste du Malabar, Ceylan, les grandes îles de la Sonde, et la presqu’île de Malaca. En 1507, il s’empara d’Ormuz à l’entrée du golfe Persique. Le roi de Perse réclama le léger tribut que ses princes lui payaient. D’Albuquerque, faisant apporter devant les ambassadeurs, des grenades, des boulets, des sabres : « Voilà, leur dit-il, la monnaie des tributs que paie le roi de Portugal. »

Les peuples et les monarques de l’Orient cédaient de toutes parts à l’ascendant de ce grand homme. L’idée de ses vertus avait fait une impression si profonde sur les Indiens, que longtemps après sa mort ils allaient à son tombeau pour lui demander justice des vexations de ses successeurs. C’est à lui que les Portugais durent la création de cette puissance singulière qui, même après sa ruine, a laissé en Inde des souvenirs ineffaçables. Malgré les services importants qu’il avait rendus à la cour de Portugal, Albuquerque ne put échapper à l’envie des courtisans, et aux soupçons du roi Emmanuel, qui fit partir Lopès Soarez, ennemi personnel d’Albuquerque, pour le remplacer dans la vice-royauté des lndes.

Ce grand homme était alors malade à Goa : « Quoi, s’écria-t il à cette nouvelle, Soarez, gouverneur des Indes ! Vasconcellos et Diego Pereira, que j’ai fait passer en Portugal comme criminels, renvoyés avec honneur ! J’encours la haine des hommes pour l’amour du roi, et la disgrâce du roi pour l’amour des hommes ! Au tombeau, vieillard sans reproche, il est temps, au tombeau ! » Il écrivit une lettre au roi pour lui recommander son fils : la lettre était courte et finissait par ces mots : « Je ne vous dis rien des Indes ; elles vous parleront assez pour elles et pour moi. » Il mourut peu de jours après à Goa, en 1515 : il était né en 1452 d’une famille issue des rois de Portugal, et fut surnommé le Grand et le Mars Portugais.

 
 
Même section >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !