Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 30 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

16 septembre 1701 : mort de Jacques II, roi d'Angleterre, à Saint-Germain

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 16 septembre > 16 septembre 1701 : mort de Jacques (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 16 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
16 septembre 1701 : mort de
Jacques II, roi d’Angleterre, à Saint-Germain
Publié / Mis à jour le jeudi 13 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 

Jacques II, roi d’Angleterre, d’Ecosse et d’Irlande, né à Londres en 1633, de l’infortuné Charles Ier et de Henriette de France, succéda, l’an 1685, à son frère Charles II, mort sans enfants. Il perdit sur le trône la grande réputation qu’il s’était acquise, n’étant que duc d’York, et on lui appliqua ces paroles de Tacite : Dignus imperio, nisi imperasset, c’est-à-dire qu’il parut digne du trône tant qu’il ne régna pas.

Son attachement et son zèle indiscret pour la religion catholique, lui aliénèrent l’esprit de la nation. Guillaume de Nassau, prince d’Orange, stathouder de Hollande, et gendre de Jacques II, appelé par les Anglais pour régner à sa place, vint détrôner son beau-père en 1688 ; l’infortuné monarque, après s’être vu chassé de sa maison, arrêté prisonnier à Rochester, insulté par la populace, profita enfin de la liberté qu’on lui laissa d’abandonner son royaume, pour venir chercher un asile en France.

Il alla descendre, avec toute sa famille, au château de Saint-Germain, où il fut reçu avec la plus grande magnificence par Louis XIV, qui, la même année, lui donna une flotte et une armée pour aller reconquérir ses Etats. Jacques II passa en Irlande, où milord Tyrconel maintenait encore l’autorité légitime ; mais la perte de la bataille de la Boyne l’obligea de repasser en France.

Après d’autres tentatives infructueuses pour remonter sur le trône, il passa le reste de ses jours à Saint-Germain, où il vécut des bienfaits de Louis XIV, et d’une pension de soixante-dix mille livres qu’il eut la faiblesse de recevoir en secret de sa fille Marie, par laquelle il avait été détrôné.

Jacques II avait peu de génie pour les affaires. On disait de lui, en le comparant à son frère : « Charles pourrait tout voir, s’il le voulait, et Jacques voudrait tout voir, s’il le pouvait. »

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !