Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 12 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

13 septembre 1666 : embrasement de la ville de Londres - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 13 septembre > 13 septembre 1666 : embrasement de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 13 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
13 septembre 1666 : embrasement
de la ville de Londres
Publié / Mis à jour le mardi 11 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 

Il n’y avait pas longtemps que cette ville avait été ravagée par la peste, lorsqu’elle fut frappée d’un fléau qui jeta le peuple dans une extrême consternation. Un incendie, qui prit naissance dans la maison d’un boulanger, près du pont, se répandit si rapidement, qu’il ne put être arrêté par tous les efforts humains, qu’après avoir consumé la plus grande partie de la ville. Environ six cents rues et treize mille maisons furent réduites en cendres.

Les causes de ce malheur étaient évidentes : la disposition des rues de Londres, qui étaient fort étroites ; celles des maisons, la plupart de bois ; la sécheresse de la saison et la violence d’un vent d’est ; enfin, le concours de toutes ces circonstances suffisait pour expliquer la destruction qu’elles produisirent ; mais le peuple ne fut pas content de cette explication.

Une rage aveugle fit attribuer l’infortune publique par les uns, aux républicains ; par d’autres, aux catholiques, quoiqu’il ne fût pas aisé de concevoir quel avantage l’incendie de Londres pouvait apporter à l’un ou l’autre des deux partis. Le bruit qui en accusait les catholiques fut le plus favorablement reçu ; et quoique les plus exactes recherches du parlement n’eussent trouvé aucune apparence de preuve, néanmoins, pour flatter la prévention du peuple, l’inscription qui fut gravée par autorité, sur le monument de l’incendie, l’attribuait aux catholiques.

Ce terrible accident, arrivé après une funeste contagion et au fort d’une guerre malheureuse contre la Hollande, paraissait irréparable ; cependant, à l’étonnement de l’Europe, la ville de Londres fut rebâtie en trois années beaucoup plus belle, plus régulière, plus commode qu’elle n’était auparavant. Un seul impôt sur le charbon, et l’ardeur des citoyens suffirent à ce travail immense. Ce fut un grand exemple de ce que peuvent les hommes, et qui rend croyable ce qu’on rapporte des anciennes villes de l’Asie et de l’Egypte, construites avec tant de célérité.

 
 
Même section >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !