Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

4 septembre 1818 : mort du médecin Antoine Jénin de Montègre

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 4 septembre > 4 septembre 1818 : mort du médecin (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 4 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
4 septembre 1818 : mort du médecin
Antoine Jénin de Montègre
Publié / Mis à jour le dimanche 2 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 

Antoine-François Jénin de Montègre, né à Bellei, en 1779, porta pendant quatre ou cinq ans les armes, au sortir du collège, et vint ensuite étudier la médecine à Paris, où il prit ses grades avec distinction. Sa jeunesse ne lui permettant pas encore de se former une clientèle, il accepta une place d’ingénieur du cadastre, qu’il exerça pendant quelque temps ; après quoi il revint à Paris, où il pratiqua bientôt son art avec succès, et se fit connaître en même temps par des écrits annonçant à la fois un médecin instruit, un excellent physiologiste et un philosophe éclairé.

On peut citer surtout ses observations sur la digestion et sur le vomissement, qui ont rectifié les anciennes idées touchant la nature du suc gastrique, sur les habitudes du ver de terre, sur le magnétisme animal et sur le mécanisme de l’engastrimisme. En 1814, il conçut le dessein d’aller répandre les lumières de l’Europe parmi les Haïtiens, et il l’exécuta quatre ans après.

Arrivé à Saint-Domingue, le président de la république l’accueillit avec distinction ; on le pria de se rendre au Port-au-Prince, où lui-même devait bientôt retourner. Montègre s’étant jeté à l’eau dans sa route, pour sauver la vie à une femme qui allait périr, entraînée par le courant d’une rivière, contracta peu de temps après la fièvre jaune, à laquelle il succomba.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !