Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

28 août 1645 : mort du publiciste Hugo Grotius

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Août > 28 août > 28 août 1645 : mort du publiciste (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 28 août. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
28 août 1645 : mort du publiciste Hugo Grotius
Publié / Mis à jour le lundi 27 août 2012, par LA RÉDACTION
 

Ce savant et sage Hollandais, qui posa les fondations du droit international, fut ami du fameux Barnevelt, et favorable, comme lui, au parti des arminiens, parce que c’était le plus modéré ; il fut enveloppé dans la disgrâce de Barnevelt.

Hugo Grotius
Hugo Grotius

Celui-ci eut la tête tranchée, et par le même arrêt, Grotius fut condamné à une prison perpétuelle, et en conséquence, enfermé dans le château de Louvestein, d’où il se sauva par l’adresse de sa femme qui, sous prétexte de lui envoyer des livres, lui fit parvenir un grand coffre, dans lequel on l’emporta hors de sa prison.

Il vint en France, où il composa son fameux traité de la Guerre et de la Paix ; mais comme il ne flattait pas le cardinal de Richelieu, il en fut négligé ; il éprouva même des dégoûts qui l’obligèrent de quitter la France ; il y revint avec le caractère d’ambassadeur, que lui donna la reine de Suède, Christine.

C’est un problème parmi les savants, si Grotius est mort protestant ou catholique ; mais on trouve dans le Menagiana, que la nouvelle de sa mort étant arrivée à Paris, le P. Pelau dit la messe pour lui. Outre le traité De jure belli et pacis, traduit par Barbeyrac, on a de Grotius un traité presque aussi connu de la vérité de la Religion chrétienne, traduit par l’abbé Goujet, et que Saint-Evremond appelle le Vade mecum des chrétiens. On estime aussi son Histoire latine de la république hollandaise, depuis la mort de Philippe II jusqu’en 1609.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !