le 17 octobre dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


22 août 1358 : mort d'Isabelle de France - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Août > 22 août > 22 août 1358 : mort d'Isabelle de (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 22 août. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


22 août 1358 : mort d’Isabelle de France
Publié / Mis à jour le lundi 20 août 2012, par LA RÉDACTION

 

Fille de Philippe le Bel et née en 1292, dès son enfance cette princesse avait été fiancée au prince de Galles, fils d’Edouard Ier. A peine monté sur le trône, Edouard II passa la mer pour venir lui-même chercher son épouse. Isabelle jouit d’abord en Angleterre d’un sort assez doux ; mais bientôt elle eut à lutter contre l’insolence des favoris du roi. A Gaveston, qui périt de la main du bourreau, succéda Hugues Spenser, et les soulèvements des hauts barons recommencèrent.

Retour d'Isabelle de France en Angleterre avec son fils Edouard III
Retour d’Isabelle de France en Angleterre
avec son fils Edouard III

Isabelle favorisait leurs efforts ; mais un outrage qu’elle reçut la détacha de leur cause. Elle n’en agit pas avec moins avec de vigueur contre l’indigne favori, qui ne la respectait pas. Dans son désespoir, elle écrivit à Charles le Bel, son frère, qu’elle n’était plus regardée que comme une servante à gages dans la maison du roi son époux. Il s’était élevé des débats très vifs, au sujet de la Guyenne, entre les cours de France et d’Angleterre. Isabelle offrit de se charger de la négociation auprès du roi son frère ; c’était un piège qu’elle tendait à Spenser, et Spenser y donna tête baissée.

Arrivée à Paris, elle trouva un prétexte spécieux pour y faire venir son fils aîné, le prince de Galles, alors âgé de douze ans. Une fois maîtresse de l’héritier du trône, elle se mit à la tête des mécontents, réfugiés en France. Parmi ces réfugiés, se trouvait Roger Mortimer, l’un des premiers barons du pays de Galles.

La reine s’éprit pour lui d’une passion ardente, et la nouvelle en parvint bientôt jusqu’aux oreilles d’Edouard. Ne pouvant plus douter de son déshonneur, le roi écrivit à sa femme et à son fils des lettres sévères pour les contraindre à rentrer dans le devoir. Isabelle n’y répondit que par une sorte de manifeste, promptement suivi d’une descente en Angleterre, et de la déposition du malheureux Edouard (14 janvier 1327).

Une mort affreuse ayant tranché les jours du royal prisonnier, le prince de Galles occupa le trône (21 septembre 1327). Edouard III régna quatre ans sous la tutelle de sa mère, ou plutôt de l’altier favori, dont elle n’était plus elle-même que l’esclave. Des preuves trop certaines allaient révéler à tous les yeux leur liaison coupable, lorsque le jeune monarque envoya Mortimer au gibet, et fit conduire Isabelle dans son château de Rising, près de Londres.

La veuve d’Edouard y vécut vingt-huit ans, dans un abaissement qui n’excluait par les honneurs, mais que les remords devaient troubler. C’est du chef de cette princesse qu’Edouard III, son fils, et ses successeurs, prétendaient tenir un droit direct à la couronne de France.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 En tout il faut considérer la fin
 
 Il vaut mieux plier que rompre
 
MANIFESTATIONS
 Giverny : Henri Manguin ou la volupté de la couleur d'un peintre méconnu
 
 Le Verre, un Moyen Âge inventif
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 22 août 1782 : mort d'Henri-Louis Duhamel du Monceau, génie des sciences
 
 22 août 1806 : mort du peintre Jean-Honoré Fragonard
 
 22 août 1540 : mort de Guillaume Budé, un des plus illustres savants du seizième siècle
 
 22 août 1711 : mort du maréchal de Boufflers
 
 
Et puis aussi...
 
 22 août 1350 : mort du roi de France Philippe VI, dit de Valois
 
 22 août 1572 : l'amiral de Coligny, revenant du Louvre, est blessé au bras d'un coup d'arquebuse
 
 22 août 1485 : Richard III, roi d'Angleterre, est défait et tué à la bataille de Bosworth
 
 22 août 1785 : mort du sculpteur Jean-Baptiste Pigalle
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 9 ARTICLES

 


Août
 
 

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services