Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

12 août 1689 : mort du pape Innocent XI

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Août > 12 août > 12 août 1689 : mort du pape Innocent (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 12 août. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
12 août 1689 : mort du pape Innocent XI
Publié / Mis à jour le samedi 11 août 2012, par LA RÉDACTION
 

Benoît Odescalchi, né à Come, fut élu pape le 21 septembre 1676. Il porta sur la chaire de saint Pierre une grande énergie et beaucoup d’ambition. Il avait pour Louis XIV une inimitié personnelle qu’il ne pouvait dissimuler, et qui éclata dans deux grandes affaires, celle de la régale et celle du droit de franchise.

La régale était un droit dont jouissaient depuis plusieurs siècles les rois de France, et qui consistait à percevoir les revenus des évêchés vacants, et à nommer aux bénéfices qui dépendaient de l’évêque. Quelques églises ayant essayé de s’affranchir de ce droit, Louis XIV, par un édit de 1670, déclara que la régale s’appliquait à tous les évêchés du royaume. Deux évêques protestèrent contre cet édit : c’étaient ceux de Pamiers et d’Aleth, connus par leur opposition au formulaire d’Alexandre VII.

Ces deux prélats, réfractaires aux décrets des papes, furent soutenus par le pape Innocent XI, dans leur résistance à la volonté et aux droits de leur souverain. Une assemblée du clergé de France ayant adhéré à l’édit du roi, et le pape ayant condamné cette adhésion, la chaleur de la dispute entraîna les esprits à un examen des droits et des prétentions du pape lui-même, et l’on fit les quatre célèbres articles de 1682 : 1° que la puissance ecclésiastique ne s’étend point sur le temporel des rois ; 2° que le concile général est supérieur au pape, ainsi que l’ont décidé les pères de Constance ; 3° que le jugement du pape, en matière de foi, n’est une règle infaillible, qu après le consentement de l’Eglise ; 4° que les coutumes et les lois reçues dans l’Eglise gallicane doivent être maintenues.

Telle est la substance des quatre articles. Innocent XI les condamna : il refusa des bulles aux évêques nommés par le roi. Bossuet avait été le principal rédacteur des quatre articles ; la cour de Rome, qui cherchait à lui opposer un adversaire digne de lui, offrit le cardinalat au célèbre Arnauld, s’il voulait écrire contre ces quatre maximes. Arnauld répondit à cette proposition comme à une injure. Il fallut recourir à des théologiens de Louvain, et à quelques moines. Leurs écrits sont oubliés, et la défense des quatre articles, par Bossuet, demeure au nombre de ses bons ouvrages.

Dans l’affaire des franchises, Louis XIV, au fond, avait tort. Les autres monarques avaient renoncé à cet étrange droit d’asile que les palais des ambassadeurs, et même les lieux d’alentour, offraient, dans Rome, aux malfaiteurs, contre les poursuites de la justice. Le roi de France déclara que jamais il n’avait pris pour règle la conduite d’autrui, et qu’il prétendait au contraire servir d’exemple. Son ambassadeur, Lavardin, en 1687, vint à Rome soutenir les franchises, et affecta, de braver le pontife par une entrée fastueuse. Des censures lancées contre Lavardin, irritèrent Louis XIV : on prit encore une fois Avignon, qui ne fut rendu, qu’au successeur d’Innocent XI, Alexandre VIII.

Dans la guerre de 1688, Innocent XI s’unit avec les puissances protestantes contre Louis XIV et Jacques II ; ce qui fit dire que, pour mettre fin aux troubles religieux et politiques, il fallait que le roi d’Angleterre se fît protestant, et le pape catholique.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !