Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

1er juillet 1810 : abdication de Louis Bonaparte, roi de Hollande

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Juillet > 1er juillet > 1er juillet 1810 : abdication de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 1er juillet. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
1er juillet 1810 : abdication de
Louis Bonaparte, roi de Hollande
Publié / Mis à jour le samedi 30 juin 2012, par LA RÉDACTION
 

En plaçant la couronne de Hollande sur la tête de son frère, Napoléon lui avait recommandé d’être toujours Français : le nouveau roi ne se souvint pas de cette clause, et embrassa naïvement les intérêts commerciaux du peuple commis à sa garde. L’erreur de Louis Bonaparte fut de prendre une lieutenance pour une royauté. Devenu Hollandais, il ne rêvait que le bonheur et l’indépendance de la Hollande. Aussi, quand les Anglais vinrent bombarder Flessingue, et tenter un débarquement en Zélande, les Hollandais repoussèrent-ils vivement leurs anciens ennemis, et accoururent-ils en foule sous les bannières de leur monarque.

En reconnaissance du service que son frère lui avait rendu en cette occasion, Napoléon commence à le dépouiller de ses Etats. Le 24 janvier 1810, ses ports sont déclarés suspects. Le 16 mars, le Brabant, la Zélande, et une partie de la Gueldre lui sont enlevés, et prennent le nom de départements des Bouches-du-Rhin et des Boucbes-de-l’Escaut. Une armée de dix-huit mille hommes, dont douze mille Français, se dispose à occuper la Hollande. Louis Bonaparte résiste encore par zèle pour son peuple : enfin, il abdique en faveur de son fils. C’est alors qu’il reconnaît à quelles conditions il tenait la couronne : son abdication même est rejetée, et son royaume incorporé à la France. Comme ses anciennes rivales, Venise et Gênes, la Hollande se trouve momentanément réduite à l’état de province.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !