Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Proverbe, expression populaire : Croyez cela et buvez de l'eau. Origine, signification

Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Croyez cela et buvez de l'eau
Expressions, Proverbes
Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française
Croyez cela
et buvez de l’eau
Publié / Mis à jour le lundi 21 novembre 2011, par LA RÉDACTION
 
 
 
Ne le croyez pas, n’y comptez pas

Un aliment étant difficile à avaler, il faut naturellement boire de l’eau pour le faire passer.

De même, si l’on vous raconte un fait invraisemblable, vous ne le croyez pas plus que si l’on vous disait que dans une maladie, vous ne devez compter que sur l’eau pour vous guérir. On dit alors : Vous ne me ferez pas avaler cela, c’est-à-dire c’est trop fort. Telle est la portée de ce proverbe qui s’applique à toute personne paraissant croire ou voulant faire accroire à une autre quelque chose d’invraisemblable.

On voit encore aux abords de certaines sources devenues célèbres cette phrase latine : Is qui bibit hanc aquam, si fidem addit, salvus erit, ce qui signifie : Celui qui boit cette eau sera sauvée s’il a la foi. Le célèbre médecin allemand Hoffmann (1660-1742) considérait l’eau comme un remède universel et son opinion paraît avoir été partagée par plusieurs médecins français. Lesage (1668-1747) fait prononcer les paroles suivantes au docteur Sangrado dans son Gil Blas : « Sache, mon ami, qu’il ne faut que saigner et faire boire de l’eau chaude ; voilà le secret de guérir toutes les maladies du monde. Oui, ce merveilleux secret que je te révèle est renfermé dans ces deux points : dans la saignée et dans la boisson fréquente. »

Des savants font remonter l’origine de cette locution à l’époque ou l’on faisait subir aux hérétiques la question de l’eau. Voici en quoi consistait cet affreux supplice : « On leur introduisait dans la bouche un linge fin au travers duquel l’eau s’infiltrait lentement. Ces malheureux étaient obligés de boire à chaque instant, afin de pouvoir respirer et ils buvaient ainsi, sous peine de s’étouffer, jusqu’à ce qu’ils consentissent à abjurer leurs erreurs. Croyez, croyez-y leur disaient bénignement leurs tourmenteurs, croyez ou buvez de l’eau. »

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !