Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 7 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Livre histoire CHARLIEU dans l'histoire par Claude Dreux

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Loire (Rhône-Alpes) > CHARLIEU dans l'histoire
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages de la Loire (Rhône-Alpes)
CHARLIEU dans l’histoire
(par Claude Dreux)
Publié / Mis à jour le mercredi 5 octobre 2011, par LA RÉDACTION
 

Devenue le berceau du monastère des bénédictins de Charlieu, la vallée du Sornin, marécageuse et couverte de forêts, vit progressivement une population nombreuse venir s’installer autour des murs de l’abbaye. Les habitants y trouvèrent la paix pour se livrer à leurs travaux et exercer avec sécurité leur commerce et leur industrie. Ils obtinrent des moines, pénétrés d’une mission civilisatrice, les privilèges capables de favoriser leur établissement grâce à une charte qui leur accorda une liberté entière.

Les bénédictins désiraient en effet que la ville soit franche et exempte de servitude, que la justice soit rendue avec impartialité et que les charges soient adoucies pour chacun. Puis, alors que l’abbaye était rabaissée au rang de simple prieuré mais conservait la garantie de l’autorité royale, Charlieu devint grâce à ses remparts et à son emplacement idéal, une place forte et un poste avancé sur un grand chemin royal, que les monarques considérèrent indispensable à leur couronne. Les Armagnacs en firent leur citadelle de défense et le centre de leurs opérations contre les Bourguignons, comme en témoigne encore « la maison des Armagnacs ». Les habitants eurent à souffrir grandement de cette guerre intestine qui mit à leur charge des impôts militaires onéreux.

Lors des guerres de Religion, la ville persista longtemps à garder sa neutralité, bien que Lyon ait pris position en faveur des ligueurs contre Henri III. Mais après une dramatique épidémie de peste, sans cesse sur un pied de guerre - les garnisons succédant aux garnisons, jugeant toute résistance inutile et cédant à la force - Charlieu tomba aux mains d’Henri d’Apchon...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !