Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 4 mars DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Livre histoire SAINT-BOUIZE et COUARGUES au fil du temps par François de Villeneuve

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Cher (Centre) > SAINT-BOUIZE et COUARGUES au fil du (...)
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages du Cher (Centre)
SAINT-BOUIZE
et COUARGUES au fil du temps
(par François de Villeneuve)
Publié / Mis à jour le lundi 25 juillet 2011, par LA RÉDACTION
 

Le territoire actuel des communes de Saint-Bouize et de Couargues faisait partie de la terre de Vèvre, au XIIe siècle et était placé sous l’autorité de Rainaud de Montfaucon, vassal du roi de France et un de ses neuf barons en Berry. Il y possédait une maison forte qui s’élevait à côté de plusieurs mottes castrales dont la toponymie et quelques légendes populaires gardent le souvenir.

L’une d’elles raconte que les dernières habitantes d’un édifice qu’on appelait les petits châteaux, trois demoiselles, choisirent de se soustraire aux horreurs de l’invasion en jetant leurs biens les plus précieux dans un puits, dont on voit encore l’emplacement, avant de s’y précipiter elles-mêmes. Les habitants jouissaient alors d’une certaine tranquillité, protégés par les remparts de la Vèvre et le bras redoutable de leur puissant seigneur. Á sa mort, ils subirent les ravages des Brabançons, routiers effrayants recrutés par le jeune Philippe Auguste pour défendre son pouvoir contre ses oncles et qui, une fois la paix conclue, dévastèrent le Berry, l’Auvergne et le Limousin pour leur propre compte.

En 1271, à son retour de croisade, Eudes III de Sully fit construire le premier château de La Grange, grande et somptueuse habitation, témoin de ce siècle où triomphait poésie et amour courtois, ajoutant alors à ses titres celui de seigneur de La Grange. Puis, lors de la guerre de Cent Ans, les habitants furent soumis au bon plaisir de leurs nouveaux maîtres « dont la rapacité n’égalait que la cruauté ». Pour améliorer la sécurité du bourg de Saint-Bouize, qui avait été détaché de la seigneurie de La Grange et était devenu la propriété du comte de Sancerre, une tour fortifiée servant...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !