Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

10 avril 757 : premier usage des orgues à Compiègne - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Avril > 10 avril > 10 avril 757 : premier usage des (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 10 avril. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
10 avril 757 : premier usage
des orgues dans une église,
à Compiègne
Publié / Mis à jour le vendredi 8 avril 2016, par LA RÉDACTION
 

Le premier fait relatif à l’usage de l’orgue dans une église et dont l’authenticité semble bien démontrée, est le don d’un orgue en 757 et dans une assemblée de la nation, par les ambassadeurs de l’empereur Constantin Copronyme — Constantin V, empereur de Byzance — au roi des Francs, Pépin le Bref (751-768) — fils de Charles Martel et père de Charlemagne. Pépin en fit présent à l’église de Saint-Corneille de cette ville.

En 826, le roi Louis le Débonnaire — qui fut empereur d’Occident de 814 à 840, à la suite de Charlemagne — commandait un orgue à un prêtre vénitien nommé George, pour l’église d’Aix-la-Chapelle — ville dont Charlemagne avait fait son lieu de résidence et la capitale de l’empire d’Occident. Plus tard, le pape Jean VIII, élu en 872, écrivait à Anno, évêque de Freizing, en Bavière, pour le prier d’envoyer en Italie un orgue et un artiste qui fût à la fois facteur et organiste.

Orgue portatif du Moyen Age
Orgue portatif du Moyen Age

Mais l’introduction générale de l’orgue dans les églises ne date que de la fin du Xe siècle ou du commencement du XIe. A cette époque, l’orgue fut adopté dans les églises et les couvents de l’Italie, de l’Allemagne, de l’Angleterre et de presque toute l’Europe.

Il y a loin sans doute de l’année 757 à l’époque dont nous parlons, le XIe siècle ; mais, outre qu’il n’est point dans la nature du christianisme de précipiter les choses, on doit observer qu’en ces temps-là les communications d’un pays à un autre étaient trop difficiles pour qu’une innovation introduite dans une contrée pût s’étendre rapidement au dehors.

D’ailleurs, dans cet intervalle, l’orgue avait acquis de notables développements dans l’étendue du clavier et de son mécanisme, et il n’y a nulle proportion entre sa structure au VIIIe siècle, telle alors qu’il fallait frapper les touches à coups de poings ou à coups de marteaux pour faire résonner les tuyaux, et l’orgue qu’en l’année 1001, Elphégus, évêque de Winchester, fit construire dans le couvent de ce lieu : cet instrument était composé de trente soufflets, et il ne fallait pas moins de soixante-dix hommes pour les mettre en mouvement et distribuer l’air dans les tuyaux, au nombre de quatre cents.

 
 
Même section >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !