Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

13 février 1575 : sacre de Henri III, né en 1551, troisième fils de Henri II et de Catherine de Médicis

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Février > 13 février > 13 février 1575 : sacre de Henri III (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 13 février. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
13 février 1575 : sacre de Henri III
en la cathédrale de Reims
(Source : Europe 1)
Publié / Mis à jour le vendredi 12 février 2021, par LA RÉDACTION
 

En la cathédrale de Reims, nous assistons ce jour au sacre du nouveau roi de France, Henri III. C’est un habitué des trônes, puisque deux ans plus tôt, à 21 ans, il s’était déjà installé sur celui de Pologne, qui était vacant. À l’époque le roi de France était son frère, Charles IX.

Charles IX meurt sans descendant. Il n’a pas fallu prier longtemps ce frère ambitieux. Sitôt informé de la mort de Charles, il a quitté son trône polonais ; il s’est enfui pour courir vers celui de France, nettement plus prestigieux. Tout cela manque un petit peu de sens moral ; mais Henri a de qui tenir : ce fils de roi, frère de deux rois, est le fils de la machiavélique Catherine de Médicis ; on peut même dire qu’il est son fils préféré.

Henri III, Catherine de Médicis et la reine Louise de Lorraine-Vaudémont
Henri III, Catherine de Médicis et la reine Louise de Lorraine-Vaudémont
(qu’Henri III épouse deux jours après son sacre)

En ce 13 février 1575, il entre en la cathédrale de Reims pour y être sacré. Il va recevoir l’onction du Saint Chrême avant de ceindre la couronne. La cérémonie avait un caractère très majestueux, avec une dimension quasiment mystique. Henri, qui est un garçon coquet, change sept fois de tenue dans cette journée du sacre, et au moment même de la cérémonie, il est à jeun selon la tradition. Le cardinal de Guise lui pose la couronne sur la tête, mais elle glisse ; il la rattrape comme il peut, in extremis. Enfin, le voilà roi, pour la deuxième fois.

Il va régner jusqu’au 2 août 1589, jusqu’à son assassinat par un moine dominicain du nom de Jacques Clément. Ce jour-là, le roi, sur sa chaise percée, sera surpris par le dominicain. « Ah ! méchant moine, tu m’as tué ! » fut l’exclamation d’Henri avant de tomber en agonie. Il mourra le lendemain. Henri III étant le dernier de la branche des Valois, il cèdera son trône au premier Bourbon, Henri IV. Là, on peut dire que commence une nouvelle page d’Histoire.

Franck Ferrand
Europe 1

Accédez à la chronique source

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !