Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Communes à l'honneur : Pays du Cabardès (Aude)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Communes > Pays du Cabardès (Aude)
Patrimoine : Communes
Balade au coeur des communes, départements, régions et pays de France, pour découvrir la richesse de leur patrimoine touristique
Pays du Cabardès
(Aude)
Publié / Mis à jour le dimanche 25 juillet 2010, par LA RÉDACTION
 

Ici, le climat est méditerranéen. Le terroir du Cabardès monte progressivement sur les pentes douces de la Montagne Noire, jusqu’à son point culminant, le Pic de Nore (1210 mètres). Garrigues, maquis, châteaux, prairies forêts et lacs y sont autant d’invitation à la découverte.

Sortir de Carcassonne par la RN113, en direction de Toulouse. A droite, Pennautier et la D203 jusqu’à Aragon. Magnifique petit village perché sur une colline au milieu du vignoble de l’appellation Cabardès. Randonneurs à pieds ou à bicyclette trouveront au départ d’Aragon un excellent balisage, ainsi qu’un sentier botanique qui ne compte pas moins de soixante-quinze espèces et essences.

Laisser la voiture à l’entrée du village sur le parking en bordure de la rivière, traverser le pont et suivre le balisage vers la Combe de la Valette. De très beaux abris de berger en pierre sèche ou "capitelles" s’offrent à votre regard. A voir : les ruines du château fort qui appartint à Roger d’Aragon qui donna au village le nom de son royaume. Remanié aux XVIe et XVIIe siècles, actuellement maison d’hôtes d’excellente tenue : Qualité de l’accueil, superbe salon avec cheminée Louis XVI, arcades ouvertes sur cour intérieure, chambres personnalisées et salle de bains dans la tour de pierre.

Ces premiers détours vous conduiront à travers des paysages où dominent le bois, l’eau et la pierre. Une sobre beauté vous attend dans des espaces ouverts ou encaissés qui hésitent entre montagne et Méditerranée, entre châtaigne et olivier. Ayant quitté Aragon par la D935, vous traverserez le bourg de Villegailhenc et croisez le cours tumultueux du Trapel pour gagner Conques par la D35.

Là, sur la rive droite de l’Orbeil, vous découvrez un village aux habitations resserrées les unes contre les autres. Vous vous laissez surprendre par le tracé inattendu des ruelles. Les ruines du château seigneurial flanqué d’une tour carrée du XII-XIIIe siècle incitent irrésistiblement l’imaginaire à un voyage dans le temps.

L’odeur âcre et douce des figuiers et des cyprès accompagnera votre cheminement jusqu’à la chapelle de Notre-Dame-de-la-Garde qui semble offrir sa protection aux terres et aux vignes alentour. Vous vous laisserez entraîner sur le "Sentier des Capitelles" qui vous promet de mémorables découvertes. Une capitelle est un abri de berger en pierre sèche, également dénommée parfois "jasse".

Sur la route de Lastours, après la mine d’or de Salsigne, prendre la D111 en direction de Limousis. Guy Benazet sera heureux de vous accueillir et de vous faire découvrir le fabuleux patrimoine souterrain et ses cristaux d’aragonite.

Les quatre châteaux de Lastours - Cabaret, Tour Régine, Surdespine et Quertinheux illustrent de façon exemplaire l’évolution de l’architecture militaire entre les XIe et XIIIe siècles. Verrou du Cabardès depuis le Haut Moyen-âge, cet ensemble impressionnant a pris toute son importance lors de la croisade contre les Albigeois.

Au coeur du village, une ancienne usine textile réaménagée marque le début de la visite des châteaux qu’il est également possible de découvrir depuis le belvédère de Montfermier (suivre alors la D701). Dominé par le Roc d’Engalière, le village de Roquefère est constitué de solides petites maisons de schiste, rassemblées autour d’un château du XIIe siècle encore habité de nos jours. La terre de Roquefère qui appartenait aux seigneurs de Cabaret, passa aux mains du Roi de France après la croisade des Albigeois. L’église de style ogival à trois nefs est construite sur l’aplomb d’un roc. Un peu plus loin, un calvaire offre un parcours apaisant.

Vous pourriez également pique-niquer dans la fraîcheur de la vallée du Rieutort dont vous admirerez la cascade à Cubserviès. Le site est l’occasion d’une agréable balade digestive. A l’entrée du hameau, la typique fontaine de schiste et d’ardoise vous proposera la fraîcheur de son eau. Bâti sur un piton rocheux, Cubserviès vous intéressera pour son église du XVIIe siècle mais surtout pour sa cascade de 90 m de hauteur.

Vous pourrez pousser jusqu’à la petite église romane de St Sernin, à 1 km de là. Aux Vernèdes, sur la D89, de Pradelles à Castang, une rencontre insolite avec les lamas de la Montagne Noire vous est proposée. Redescendre ensuite par le col de la Prade, ligne de partage des eaux entre l’atlantique et la méditerranée, la D112 et les Gorges de la Clamoux en visitant le Gouffre de Cabrespine (Tél : 04.68.26.14.22) dans un magnifique paysage de forêts de châtaigniers et de chênes verts que dominent le Roc de l’Aigle et le Roc d’Agnel.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !