Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Communes à l'honneur : Auvillar (Tarn-et-Garonne)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Communes > Auvillar (Tarn-et-Garonne)
Patrimoine : Communes
Balade au coeur des communes, départements, régions et pays de France, pour découvrir la richesse de leur patrimoine touristique
Auvillar
(Tarn-et-Garonne)
Publié / Mis à jour le dimanche 18 avril 2010, par LA RÉDACTION
 

Entre Moissac et Valence d’Agen, la Garonne prend brusquement la direction du sud-ouest et décrit deux grandes courbes qui la rapprochent du plateau gascon au milieu des terrains d’alluvions, puis passe au pied de la colline d’Auvillar.

Cette colline, située sur la rive gauche du fleuve, est formée de deux étages. C’est sur le plateau inférieur, de faible étendue, et surplombant le fleuve, qu’est placé le village d’Auvillar.

On ignore à quelle époque remonte la fondation d’Auvillar. S’il était possible d’interroger par des fouilles profondes, les substructions de l’emplacement de l’ancien château des comtes d’Armagnac, on y trouverait peut-être la preuve que la ville actuelle recouvre, comme beaucoup d’autres, les restes d’un oppidum gaulois, et que c’est sur cette antique assise que se sont déposés successivement les monuments de la période gallo-romaine et du Moyen Age qu’on y trouve assez fréquemment ; mais, dans le doute, nous ne pouvons affirmer qu’une seule chose, à savoir qu’Auvillar existait pendant que les Romains étaient maîtres de la Gaule.

En effet, une voie romaine, probablement celle qui allait de Toulouse à Agen par la rive gauche de la Garonne, passait par Auvillar. Des fragments de mosaïques sont régulièrement découverts dans les environs. Devenue, sous les rois de la seconde race, le chef-lieu d’une vicomté, cette ville joua après un rôle plus important que par le passé : les débris de constructions civiles et les édifices religieux contribuent à le démontrer. Les murailles de la ville étaient flanquées de tours et de bastions. Une des tours fut abattue par ordre supérieur, par les révolutionnaires de 1794, et le dernier bastion a été démoli en 1839.

Auvillar figure aujourd’hui sur la liste des plus beaux villages de France. La rénovation du quartier du Port, l’un des plus attrayants, est achevée, ainsi que la construction du Centre d’échanges culturels (notamment le Moulin à nef).

VISITER LE SITE
www.auvillar.com

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !