Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Repères de l'Histoire de France. Dates historiques, événements, personnages. Période VIIe siècle et VIIIe siècle - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Repères historiques > VIIe et VIIIe siècles

Repères historiques

Points de repère de l’Histoire de France. Précis chronologique abrégé. Les événements marquants et importants de notre Histoire, classés par date


VIIe et VIIIe siècles
Publié / Mis à jour le jeudi 8 avril 2010, par LA RÉDACTION

 

Points de repère de l’Histoire de France : VIIe et VIIIe siècles. Précis chronologique abrégé consignant les événements marquants et faits historiques notoires des VIIe et VIIIe siècles. Toutes les dates principales nécessaires à une bonne compréhension de l’Histoire.

600 et 604
Victoires des Austrasiens sur les Neustriens, à Dormeilles et à Etampes.

613
Mort de Brunehaut. — Les Austrasiens, de nou-veau vaincus par les Neustriens de Clotaire II, fils de Chilpéric et de Frédégonde, la lui livrent et il la fait périr ignominieusement. Clotaire II réunit toute la monarchie. L’empire des Francs s’étend alors du Weser à la Garonne, comprenant les royaumes d’Austrasie, Bourgogne et Neustrie, qui ont chacun leur administration particulière.

615
Clotaire II confirme en faveur des leudes l’inamovibilité de leurs fiefs, et aux évêques l’élection par les fidèles et le droit d’être jugés par leurs égaux.

628
Mort de Clotaire II. — Avènement de Dagobert, son fils.

628-638
Règne de Dagobert, pendant lequel eurent lieu des expéditions heureuses contre les Saxons et les Bretons, et qui fut marqué par une véritable prospérité à l’intérieur. — Dagobert eut pour ministres le célèbre saint Eloi, orfèvre, évêque de Noyon, saint Ouen, évêque de Rouen et Pépin de Landen qui fut la tige des Carolingiens. — Fondation du duché d’Aquitaine en faveur de Caribert, frère de Dagobert. — Fondation de l’Abbaye de Saint-Denis, qui fut par la suite le lieu de sépulture des rois de France.

639
Mort de Dagobert. — Pépin de Landen, maire du palais en Austrasie, s’empare du pouvoir, le successeur de Dagobert, Sigebert III, étant encore mineur. (Grimoald, fils de Pépin de Landen, lui succède et, à la mort de Sigebert III, tente de faire couronner son propre fils, mais il est assassiné par les Francs fidèles à la famille de Dagobert. Sigebert II n’a pas régné.)
Dagobert laissait deux fils : Sigebert III et Clovis II qui furent les premiers rois fainéants, ainsi surnommés parce qu’ils laissaient le gouvernement aux mains des maires du palais. Clovis Il épousa sainte Bathilde. Ces deux princes moururent en 656. Clovis II laissait trois fils : Clotaire III, Childéric II, Thierry III.

656-670
Règne de Clotaire III en Neustrie. — Ebroïn, maire du palais, gouverne à partir de 659, jusqu’en 681 ; à la mort de Clotaire, il fait élire pour lui succéder Thierry III, dont l’autorité reste précaire jusqu’en 673.

656-673
Règne de Childéric II sur l’Austrasie et la Bourgogne. — Seul roi en 670, il eut pour conseiller saint Léger. Il périt assassiné en 673 par un de ses leudes (Bodilon).

673
Avènement de Thierry III (frère des précédents) qui réunit toute la monarchie franque, et règne sous la tutelle d’Ebroïn.

674
Dagobert II prend le pouvoir en Austrasie ; meurt en 679.

680-687
Ebroïn est assassiné après sa victoire à Latofao, sur le maire du palais d’Austrasie, Pépin d’Héristal (petit-fils de Pépin de Landen). Les Neustriens commandés par Berthaire, successeur d’Ebroïn, sont définitivement battus à Testry par Pépin d’Héristal ; Berthaire y perd la vie (687). — Pépin d’Héristal gouverne seul.

691-715
Cette période voit se succéder trois rois en Neus-trie et Bourgogne, savoir : Clovis III fils de Thierry III (691-711) ; Childebert III fils de Thierry III (695-711) ; Dagobert III fils du précédent (711-715).

714
Avènement comme maire du palais d’Austrasie, de Charles (Martel), fils de Pépin d’Héristal. Il gouvernera seul jusqu’en 737 les Etats francs (qui ont pour rois Chilpéric II, Clotaire IV, Thierry IV), et pendant l’interrègne, de 737 à 741.

715-717
Règne de Chilpéric II sous la tutelle de Charles-Martel ; en 717, victoire de ce dernier sur les Neus-triens à Vincy.

717-720
Règne de Clotaire IV sous la tutelle de Charles-Martel ; en 719, victoire de ce dernier sur les Neustriens à Soissons : c’est le dernier acte de la lutte entre l’Austrasie et la Neustrie qui dès lors n’a plus d’existence politique.

720-737
Règne de Thierry IV, dirigé comme les précédents par Charles-Martel.

732
En cette année, Charles-Martel remporte sur les Sarrasins d’Espagne, qui avaient envahi et occupaient le Midi de la France, la sanglante victoire de Poitiers qui arrête pour toujours les conquêtes des Musulmans et les oblige à se replier jusqu’en Provence. C’est à l’occasion de cette bataille que fut donné à Charles le surnom de Martel, parce qu’il y écrasait les ennemis de sa masse d’armes comme avec un marteau.

737-742
Interrègne. — Gouvernement de Charles-Martel jusqu’en 741, puis de Pépin le Bref, son fils.

739
Charles-Martel enlève la Provence aux Sarrasins.

742-752
Règne de Childéric III, avec Pépin le Bref pour maire du palais. Sous ce règne, Pépin (surnommé le Bref à cause de sa petite taille) fit victorieusement la guerre aux Francs de l’est au nord : Saxons, Allemands et Bavarois qu’il contraignit au respect des droits de Childéric III.

LES CAROLINGIENS
752
Pépin le Bref, avec l’assentiment du pape Zacha-rie, fait déposer par l’assemblée des leudes Childéric III qui se retire à Saint-Orner dans un monastère où il finira ses jours. C’est le dernier roi mérovingien en même temps que le dernier « roi fainéant ». — Pépin le Bref est acclamé comme roi, à Soissons, par l’assemblée des chefs et des évêques et porté sur le pavois. Peu de temps après, il va se faire sacrer par Boniface, l’évêque de Mayence.

754
Pépin le Bref est sacré roi une deuxième fois à Reims, par le pape Etienne II qui était venu en France pour implorer le secours de ses armes contre les Lom-bards qui menaçaient le Saint-Siège.

754-768
Pépin le Bref, pour assurer la sécurité du Saint-Siège, fait la guerre à Astolphe, roi des Lombards. Il enlève à ce dernier l’Exarchat de Ravenne et la Pentapole, dont il fait don au Saint-Siège, fondant ainsi la puissance temporelle des Papes. — En outre, après une campagne sans résultat contre les Saxons, il fait la guerre aux Sarrasins encore établis en Provence et dans la Septimanie, et les rejette définitivement au-delà des Pyrénées ; enfin, il s’attaque aux Aquitains dont le duc, Waïfre descendant de Caribert, frère de Dagobert, refuse de se soumettre à lui. — Mort de Waïfre assassiné, croit-on, à l’instigation de Pépin ; cette mort ne met pas fin à la lutte opiniâtrement soutenue par les Aquitains.

768
Mort de Pépin le Bref. — Avant de mourir, il avait partagé ses Etats entre ses deux fils : Charles et Carloman. — Charles entre en possession de ceux qui ne sont pas attribués à son frère, avec lequel il continue la guerre contre les Aquitains.


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Moutons de Panurge
 
 Se faire montrer du doigt
 
MANIFESTATIONS
 Merveilleux-scientifique : mariant science et mystère
 
 Henri IV, un roi dans l'histoire : exposition en Gironde issue des collections de Versailles
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Troisième République (1870-1940)
 
 Second Empire (1852-1870)
 
 Deuxième République (1848-1852)
 
 Monarchie de Juillet (1830-1848)
 
 
Et puis aussi...
 
 XIVe siècle
 
 XIIIe siècle
 
 VIIIe et IXe siècles
 
 Deuxième moitié du XVIIIe siècle
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 27 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services