Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Roi Childebert IV (Francs, Neustrie), mérovingien. Naissance, mort, couronnement, règne. Mérovingiens

Vous êtes ici : Accueil > Rois, Présidents > Childebert IV le Juste (né en 683, (...)
Rois, Présidents
Biographie des rois, empereurs, présidents français. Vie des souverains, faits essentiels, dates-clés. Histoire des règnes
Childebert IV le Juste
(né en 683, mort le 23 avril 711)
(Roi des Francs (uniquement de Neustrie) : règne 695-711)
Publié / Mis à jour le mardi 2 février 2010, par LA RÉDACTION
 

Fils de Thierry III et frère de Clovis IV, il succéda à ce dernier dans le royaume de France, en 695, n’étant âgé que de douze ans : c’est le troisième roi sous lequel Pépin le Gros exerça la puissance. Non seulement Childebert n’eut aucune autorité dans les conseils, aucune action directe sur ses sujets, mais Pépin profita de sa jeunesse et de la retraite dans laquelle il l’avait tenu jusqu’alors, pour le dépouiller de ce cortège pompeux qui frappe l’imagination des peuples, et sert à leur faire distinguer le chef suprême lorsqu’il se montre à leurs regards.

Childebert III (695-711)
Childebert IV (695-711)

Les grands officiers de la couronne cessèrent d’accompagner le roi, et se rangèrent dans les cérémonies, autour du maire du palais. Childebert, livré à quelques domestiques, dont le premier emploi sans doute était de rendre compte de ses paroles et d’interpréter tous ses mouvements, vivait renfermé dans quelque maison de plaisance, d’où il sortait une fois par an pour venir présider l’assemblée des états ; encore avait-on le soin de ne le montrer au peuple que dans un chariot traîné par des bœufs, parce que cet équipage, réservé aux femmes, dans un siècle où les rois eux-mêmes ne paraissaient qu’à cheval, était devenu ridicule depuis que Clovis II s’en était servi le premier.

C’est ainsi que les maires du palais avilissaient ces jeunes princes, dont l’éducation leur était confiée. Cependant Childebert, sans autorité, confiné loin de la cour, et n’ayant pour témoins de ses qualités que des serviteurs sans crédit, a reçu le surnom de Juste. Faut-il croire, avec Mézeray, que ce titre lui fut donné par les historiens uniquement pour le distinguer des autres Childebert ? Ce roi mourut le 23 avril 711, après un règne de 16 ans, et fut enterré dans l’église de Saint-Étienne de Choisy, près de Compiègne. Il laissa un fils nommé Dagobert, qui lui succéda.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !