Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Histoire rois de France. Roi Dagobert Ier (Austrasie, Bourgogne, Neustrie, Aquitaine, Francs). Règne 623-639. Mérovingiens - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Rois, Présidents > Dagobert Ier le Grand (né vers 602, (...)

Rois, Présidents

Biographie des rois, empereurs, présidents français. Vie des souverains, faits essentiels, dates-clés. Histoire des règnes


Dagobert Ier le Grand
(né vers 602, mort le 19 janvier 639)
(Roi d’Austrasie (du vivant de Clotaire II) : règne 623-629.
Roi des Francs : règne 629-639 (sans l’Aquitaine jusqu’en 632))
Publié / Mis à jour le lundi 1er février 2010, par LA RÉDACTION

 

Roi de France, fils de Clotaire II et d’Haldétrude, Dagobert Ier naquit vers l’an 602, fut fait roi d’Austrasie du vivant de son père, en 623, et disputa contre ce prince pour obtenir quelques provinces qui faisaient partie de ce royaume, et qui ne lui avaient pas d’abord été accordées. Clotaire II ne voulut pour arbitres de ce différend que les seigneurs de sa cour, et se conforma à leur décision ; c’était un moyen assuré d’intéresser les grands à maintenir le jugement qui serait porté, et d’enlever à son fils tout prétexte de révolte.

Les rois alors se soumettaient volontiers à l’arbitrage des principaux personnages de l’Etat, et les appelaient pour garant des traités qu’ils contactaient afin de se les attacher davantage. A la mort de Clotaire II, Dagobert ne négligea rien pour exclure de tout partage son frère Caribert (Caribert II ou Charibert), et fit assassiner Bernulfe, son oncle maternel, qui avait cherché à appuyer les droits de son rival, auquel il fut cependant obligé de céder l’Aquitaine.

Dagobert Ier (629-639)
Dagobert Ier (629-639)

Mais Caribert II étant mort en ne laissant qu’un fils qui lui survécut à peine, Dagobert se trouva maître de toute la France en 632 ; et, comme ses premières démarches avaient montré l’impatience où il était de régner seul, on le rendit responsable d’un événement qui servait aussi bien son ambition. On lui imputa la mort du père et du fils : cette accusation est restée sans preuves.

La facilité avec laquelle les Français consentirent à borner à l’Aquitaine la part du jeune Charibert, ne prouve pas qu’ils eussent senti l’inconvénient de morceler sans cesse l’héritage de Clovis, mais que la puissance des maires du palais, dans chaque royaume, était si grande, qu’il leur devenait avantageux de n’avoir qu’un roi dont l’éloignement favorisait leurs projets. La conduite de Dagobert dans les premières années de son règne lui attira l’amour de ses sujets ; tout le bien qu’il fit fut attribué à ses ministres, Cunibert, évêque de Cologne, et Arnoul, évêque de Metz, quand, après la retraite du dernier, on le vit se livrer à la débauche, changer de femme, sans respect pour la religion, dont il blessait la morale alors même qu’il enrichissait les églises.

Il fit la guerre contre les Eslavons, les Gascons et les peuples de la Bretagne. La première de ces guerres ne fut pas heureuse ; car les Austrasiens, mécontents d’être gouvernés par un roi qui n’habitait pas au milieu d’eux, et qui retenait auprès de sa personne Pépin, leur maire du palais, se vengèrent, en lâchant le pied sur le champ de bataille. Afin de les exciter à mieux servir la cause générale, il leur donna pour roi son fils Sigebert, encore enfant ; ils n’en demandaient pas davantage, le roi mineur avait le titre ; mais tous les grands reprenant leur place au conseil, leurs charges à la cour, les obstacles au rassemblement des hommes armés cessèrent aussitôt, et la guerre reprit avec ardeur.

L’événement justifia encore cette fois les raisons politiques du partage de la France en plusieurs royaumes, car les Esclavons furent battus, et le furent par les Austrasiens. Dagobert ne jouit pas longtemps de la paix générale qu’il avait procurée à la France ; il mourut à Epinay, des suites d’une dysenterie, le 19 janvier 639, et fut enterré à l’abbaye de St-Denis, dont il est considéré comme le fondateur, à cause des grandes libéralités qu’il lui a faites.

Il laissa deux fils, Sigebert, roi d’Austrasie, âgé de neuf ans, et Clovis II, roi de Neustrie, âgé de cinq ans. La France, sous ces deux rois mineurs, va, de nouveau, se trouver gouvernée par des maires du palais ; les événements semblaient s’arranger pour que la puissance de ces chefs de l’armée s’établisse peu à peu dans l’esprit des Français, comme le supplément nécessaire de la puissance royale.

Dagobert mourut regretté, malgré ses débauches et son goût pour le luxe, qui l’engageait à multiplier les impôts. Il porta ce goût si loin, qu’il s’était fait faire un trône d’or massif, dont la matière provenait du commerce extérieur qui prit quelque activité sous son règne. Il eut successivement cinq femmes et un grand nombre de concubines. Parmi les cruautés dont son règne fut souillé, le meurtre des Bulgares est la plus remarquable. Ces peuples, fuyant devant les Huns, furent d’abord accueillis par Dagobert, qui, craignant ensuite qu’ils ne se rendissent maîtres du pays qu’il leur avait cédé, les fit égorger dans une même nuit, au nombre de 10 000 familles.

Il avait montré, dans le commencement de son règne, qu’il cédait à des conseils vertueux ; les passions auxquelles il se livra ensuite n’avaient point triomphé sans combat ; il approchait de l’âge mûr, cherchait et récompensait le mérite ; il avait de l’instruction, un esprit aimable ; il aimait les arts, avait procuré à la France une paix glorieuse, et tout annonce que s’il eût vécu plus longtemps, la fin de son règne eût fait oublier les malheurs des premières années.


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Toucher la corde sensible
 
 Mettre quelqu'un au pied du mur
 
MANIFESTATIONS
 Henri IV, un roi dans l'histoire : exposition en Gironde issue des collections de Versailles
 
 La Joconde nue : le mystère enfin dévoilé
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Robert II le Pieux ou le Sage ou le Dévot (né en 972, mort le 20 juillet 1031)
 
 Philippe II Auguste ou le Conquérant ou Dieudonné (né le 21 août 1165, mort le 14 juillet 1223)
 
 Louis X le Hutin ou le Querelleur (né le 4 octobre 1289, mort le 5 juin 1316)
 
 Louis II le Bègue (né le 1er novembre 846, mort le 11 avril 879)
 
 
Et puis aussi...
 
 Lothaire Ier (né en 795, mort le 28 septembre 855)
 
 Caribert Ier ou Chérebert (né vers 520, mort en 567)
 
 Mérovée ou Mérowig (né vers 411, mort en 457)
 
 Childéric III l'Insensé (né vers 714, mort en 755)
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 99 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services