Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Reine Emma d'Italie, carolingienne. Naissance, mort, mariage, règne. Carolingiennes - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Reines, Impératrices > Emma d'Italie (née vers 948, morte (...)

Reines, Impératrices

Biographie des reines et impératrices françaises. Vie des souveraines, faits essentiels, dates-clés. Histoire des règnes


Emma d’Italie
(née vers 948, morte en 988)
(Épouse Lothaire III (roi de France) en 966)
Publié / Mis à jour le lundi 1er février 2010, par LA RÉDACTION

 

Sainte Adélaïde de Bourgogne, épouse successivement de Lothaire, roi d’Italie, et d’Othon Ier, empereur d’Occident, avait eu de son premier mariage une fille du nom d’Emma, qui fut mariée, en 966, à Lothaire III, fils de Louis d’Outremer et de Gerberge de Saxe.

La reine avait donné naissance peu après son mariage au futur Louis V, puis à un second fils Othon (qui devint chanoine à Rome), lorsque la vie du couple royal fut entachée par des rumeurs d’adultère instillées par Charles de Lorraine (Lotharingie), frère du roi. On prêta à Emma une liaison coupable avec Adalbéron dit Ascelin, récemment promu évêque de Laon, et un synode fut convoqué en 977 par l’archevêque de Reims et oncle d’Ascelin, afin de faire toute la lumière sur ce scandale. La reine ainsi que l’évêque furent innocentés, et Charles de Lotharingie exilé.

Selon la chronique, Emma d’Italie aurait été loin d’hériter des vertus de sa mère, car la clameur publique l’accusa d’avoir empoisonné son mari au bout de vingt ans de règne (986). Sans s’alarmer d’abord de ces bruits sinistres, Emma appela les seigneurs auprès de son fils Louis V, déjà couronné à Compiègne du vivant de son père ; elle leur fit renouveler serment de fidélité et parvint à se faire nommer régente à Reims par l’influence d’Adalbéron, en sorte que la confiance qu’elle mit en lui fut un nouveau motif de la blâmer.

Aussi le jeune Louis V, circonvenu par les seigneurs qui l’entouraient, crut sa mère coupable et la fit éloigner de la Cour, tandis qu’il assiégeait Ascelin qui se vit forcé de quitter Laon. Emma eut alors pour défenseur le célèbre Gerbert d’Aurillac, celui qui fut pape depuis sous le nom de Sylvestre II, et dont Ascelin avait été l’élève. Il dicta une lettre que la reine envoyait à l’impératrice Adélaïde, sa mère. « J’ai tout perdu en perdant le roi, lui fait-il dire ; je n’avais d’espérance qu’en mon fils, il est devenu mon ennemi ; tous ceux à qui je témoignais le plus d’amitié se sont éloignés de moi. On invente d’horribles choses contre l’évêque de Laon ; on veut même lui ôter sa dignité pour me couvrir d’une éternelle confusion. Ô ma mère, secourez promptement une fille accablée de douleur, mettez-vous en état de vous joindre à nous et faites une puissante ligue contre les seigneurs qui entourent mon fils, afin de les forcer à nous laisser en repos ! »

Mais avant que ces lettres eussent produit en Allemagne l’effet qu’en attendait la reine, Louis V mourut l’année suivante d’une chute de cheval, sans descendance, la rumeur attribuant parfois à Emma cette mort, parfois à Adélaïde d’Anjou, femme du jeune souverain. Charles de Lorraine, prétendant au trône mais supplanté par Hugues Capet, petit-fils de Robert Ier, enleva Emma et Ascelin, les confinant dans une prison. Après qu’elle s’en fût échappée, Emma traîna une vie méprisée et mourut en Bourgogne - terre d’origine de sa mère - dans l’humiliation et l’obscurité, quoique ses crimes n’eussent jamais été prouvés.

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

Visiteurs actuellement sur le site

 

 République des imbéciles (La) : perversité de la loi du nombre et moyens d'instaurer une véritable démocratie
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
BON À SAVOIR
 Être de la compagnie de lésine (lésiner sur les moyens)
 
 Accommoder quelqu'un de toutes pièces
 
MANIFESTATIONS
 Ker-Xavier Roussel : rétrospective consacrée au peintre
 
 Créer pour Louis XIV : les manufactures de la Couronne sous Colbert et Le Brun
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 OFFRE N°1 | Recevez en 48h les 37 volumes papier disponibles édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 OFFRE N°2 | Téléchargez au format numérique l'intégralité des 44 volumes de La France pittoresque parus en 14 années : 1100 articles, 2000 illustrations. L'Histoire enfin captivante !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Berthe de Hollande (née vers 1055, morte le 30 juillet 1094)
 
 Radegonde (née en 519, morte le 13 août 587)
 
 Anne de Bretagne (née le 25 janvier 1477, morte le 9 janvier 1514) deux fois reine de France
 
 Liutgarde (née en ?, morte le 25 janvier 885)
 
 
Et puis aussi...
 
 Vuldetrade (née vers 532, morte en 572)
 
 Anne de Kiev (née vers 1024, morte en 1076)
 
 Bilichilde (née en ?, morte en 610) Théodechilde (née en ?, morte en 612)
 
 Aliénor d'Aquitaine (ou Eléonore de Guyenne) (née en 1122, morte le 31 mars 1204)
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 96 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services