Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 11 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

14 janvier 1628 : mort de Pierre Sarpi

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Janvier > 14 janvier > 14 janvier 1628 : mort de Pierre (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 14 janvier. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
14 janvier 1628 : mort de Pierre Sarpi
Publié / Mis à jour le jeudi 19 novembre 2009, par LA RÉDACTION
 

Le Vénitien Sarpi était né en 1552 : il embrassa en 1565 l’ordre des Servites ; ce fut alors qu’il changea son nom de Pierre en celui de Paul, et qu’on commença à l’appeler Fra-Paolo. Doué d’une mémoire extraordinaire et d’une grande activité d’esprit, il voulut tout savoir, tout connaître : il étudia les sciences morales et physiques. Il fit faire des progrès à l’anatomie : ses admirateurs lui attribuèrent même plusieurs découvertes, qu’on lui conteste avec justice, entre autres celle de la circulation du sang, dont la gloire est demeurée au célèbre Harvey.

Comme théologien, comme historien, comme moraliste, Sarpi mérita d’être sévèrement jugé par Bossuet : M. Daru, dans son Histoire de Denise, confirme, par des documents irrécusables, la sentence de l’évêque de Meaux. Sa fameuse Histoire du Concile de Trente n’est qu’un livre rempli d’erreurs volontaires, et dans lequel le talent ne peut absoudre la mauvaise foi. Bossuet dit que Fra-Paolo n’était pas tant l’historien que l’ennemi déclaré du concile : il dit aussi que sous un froc Sarpi portait un cœur calviniste, et qu’il travaillait sourdement à décréditer la messe qu’il disait tous les jours.

Voici quelques maximes extraites d’un livre que l’auteur destinait à servir de manuel aux inquisiteurs d’état, et qu’on a traduit eu français sous ce titre : Le Prince de Fra-Paolo, ou conseils politiques adressés à la noblesse de Venise : « Dans les querelles « entre les nobles, châtier le moins puissant : entre un noble et un sujet donner toujours raison au noble ; dans la justice civile on peut garder une impartialité parfaite. — Traiter les Grecs comme des animaux féroces ; du pain et le bâton, voilà ce qu’il leur faut : gardons l’humanité pour une meilleure occasion. — S’il se trouve dans les provinces quelques chefs de parti, il faut les exterminer sous un prétexte quelconque, mais en évitant de recourir à la justice ordinaire. »

Un écrivain, un religieux, qui professait de tels principes, ne devait pas s’étonner qu’on les mît en pratique à son égard ; des complots furent trames contre sa vie : le cardinal Bellarmin, son plus violent adversaire, l’en avertit le premier. Sarpi ne sortait plus de sa cellule que revêtu d’une cotte de mailles sous sa robe, et accompagné d’un frère-lai de sou monastère, armé d’un mousqueton. Malgré ces précautions, remarquables surtout dans une ville où le port d’armes à feu était puni de mort, un jour, le 5 octobre 1607, Sarpi fut grièvement blessé par cinq assassins qui le frappèrent de plusieurs coups de poignard. Le sénat de Padoue lui donna dans cette circonstance des marques de l’intérêt le plus vif. Seize ans plus tard, lorsqu’il mourut, la république rendit de grands honneurs à sa mémoire ; elle chargea ses ambassadeurs de notifier cette perte à toutes les puissances de l’Europe.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !