Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 20 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Jean-Louis Fargeon, parfumeur de Marie-Antoinette, par Élisabeth de Feydeau

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine littéraire > Jean-Louis Fargeon, parfumeur de (...)
Patrimoine littéraire
Ouvrages et livres sur l’Histoire et le Patrimoine de France. Pour découvrir les richesses historiques, patrimoniales et touristiques
Jean-Louis Fargeon,
parfumeur de Marie-Antoinette
(par Élisabeth de Feydeau)
Publié / Mis à jour le jeudi 23 mars 2023, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 
 
 
Une histoire de la parfumerie au XVIIIe siècle à travers la biographie de Jean-Louis Fargeon, l’un des parfumeurs les plus célèbres de son temps car fournisseur de la cour de Versailles et partant, de Marie-Antoinette

« Tous les ans changent les goûts ; Tous les jours nouveaux parfums pour tout ; Soyez donc chimiste... » On croirait ces bouts rimés écrits sur mesure pour Jean-Louis Fargeon, « le » parfumeur du XVIIIe siècle. Cet enfant des Lumières, né à Montpellier en 1748, rêve du soleil de Versailles et des fastes de la Cour qu’il découvre en lisant le récit de l’arrivée en France, puis du mariage de l’archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche avec Louis, dauphin du royaume de France.

Jean-Louis Fargeon, parfumeur de Marie-Antoinette, par Élisabeth de Feydeau. Éditions Pocket
Jean-Louis Fargeon, parfumeur de Marie-Antoinette, par Élisabeth de Feydeau. Éditions Pocket

À Montpellier, capitale de la parfumerie française, il a acquis un savoir-faire ; à Paris, il en fera un art, séduisant les élégantes par ses lotions et poudres, parmi lesquelles la comtesse Du Barry, qui s’entiche de ses talents. Installée dans le quartier du Roule, sa boutique devient le temple des élégantes, son laboratoire le repaire des savants et des curieux.

Ce n’est qu’une étape : Fargeon pense à Versailles. On dit de la Dauphine, la future Marie-Antoinette, qu’elle est fort coquette. Il peut compter sur Mme Du Barry et doit se méfier de la jalousie tenace de Marie-Antoinette à l’égard de la favorite. Il parviendra néanmoins à rencontrer la jeune reine en son Trianon. Il a auprès d’elle un atout majeur : le goût du naturel et les odeurs qu’il lui prépare sont telles qu’elle les souhaite, adaptées à son goût et à ses humeurs.

Marie-Antoinette. Peinture de Ludwig Guttenbrunn (1788)
Marie-Antoinette. Peinture de Ludwig Guttenbrunn (1788)

Parfumeur de Marie-Antoinette, Fargeon sera aussi celui des Enfants de France, jusqu’au coup de tonnerre de 1789. Républicain, il demeurera pourtant attaché à la famille royale jusqu’à la fuite de Varennes, jusqu’à la prison du Temple... et son propre procès.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Jean-Louis Fargeon, parfumeur de Marie-Antoinette, par Élisabeth de Feydeau. Éditions Pocket
224 pages. Format : 10,9 x 17,9 cm. 8 euros
ISBN : 978-2266307062. Paru en mai 2021

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !