Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Trésor du Mont-Blanc : les pierres précieuses partagées

Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Trésor du Mont-Blanc : les pierres (...)
L’Histoire fait l’Actu
Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.
Trésor du Mont-Blanc :
les pierres précieuses partagées
(Source : France Bleu)
Publié / Mis à jour le jeudi 9 décembre 2021, par LA RÉDACTION
 
 
 
Le trésor de pierres précieuses découvert sur le glacier des Bossons dans le massif du Mont-Blanc en 2013 a été partagé la semaine dernière entre son découvreur et la ville de Chamonix, a-t-on appris de la municipalité.

Huit ans après la découverte d’un trésor sur le glacier des Bossons dans le massif du Mont-Blanc, la mairie de Chamonix et l’alpiniste à l’origine de la trouvaille se sont partagé les 300 000 euros de pierres précieuses, la semaine dernière, indique la municipalité sur sa page Facebook. Le trésor proviendrait de l’accident d’un avion venant d’Inde, en 1966.

Une petite boîte métallique
C’est un vrai trésor, comme on les imagine : plus de 6 000 pierres précieuses soigneusement triées et rangées. « C’est une boîte métallique, type boîte à biscuits, qui contenait de multiples petits sachets avec des pierres précieuses taillées, principalement des émeraudes, mais on avait aussi des saphirs », rappelle Eric Fournier le maire de Chamonix.

Situé à Chamonix, le musée des cristaux hérite de cette superbe émeraude taillée avec des motifs de feuilles
Situé à Chamonix, le musée des cristaux
hérite de cette superbe émeraude taillée avec des motifs de feuilles

Il a assisté la semaine dernière au partage du trésor en deux parties, d’une valeur de 150 000 euros chacune. « Les experts en gemmologie ont divisé en deux lots, en regardant la taille, la qualité des pierres qui étaient dans ces sachets, puis en mettant en place deux lots identiques, avec après un tirage au sort », précise l’élu à France Bleu Pays de Savoie.

La loi prévoit en effet que, aucun héritier n’ayant été retrouvé dans un délai de deux ans, le trésor revienne pour moitié à l’alpiniste qui en avait fait la découverte, et pour moitié au propriétaire du glacier des Bossons où il a été trouvé, c’est-à-dire à la commune de Chamonix. L’alpiniste savoyard, âgé d’une vingtaine d’années en 2013, qui avait trouvé la boîte sur le glacier des Bossons, s’était rendu directement à la gendarmerie. S’en étaient suivies huit années d’enquête.

« Il a fallu du temps pour remonter, expertiser, analyser, on est aussi sur un contexte international, demander des explications au niveau des personnes qui étaient dans l’avion, de leurs héritiers. Évidemment il y a eu plusieurs demandes revendiquant la propriété de ces pierres, certaines avaient un caractère assez fantaisiste », détaille Eric Fournier. « Puis on a eu une information selon laquelle il n’y avait pas d’héritier avéré, et que donc le trésor en question pouvait être réparti entre le découvreur et la commune, propriétaire des sols ».

Selon les autorités, les pierres précieuses proviennent très vraisemblablement de l’accident en 1966 du Kangchenjunga, un Boeing 707 de la compagnie Air India, qui effectuait la liaison Bombay-New York. Il s’était écrasé sur le glacier avec 117 passagers à bord à environ 4 750 mètres d’altitude. Aucun passager n’avait survécu à l’accident. « Comme tous les drames auxquels on associe un trésor, qui tourne au mythe, il y a là tous les ingrédients d’une histoire un peu incroyable, mais nous ne savons pas encore tout de ces pierres, très clairement ».

Les pierres du lot dévolu à la ville de Chamonix figureront désormais dans la collection de son nouveau musée des cristaux, « une vraie merveille », dont l’inauguration est prévue le 18 décembre, et qui comprendra « des vitrines à haute technologie comme les grandes expositions de joaillerie internationale », selon le maire de Chamonix.

Jonathan Landais et Coline Mollard
France Bleu Pays de Savoie

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !