Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Montesquieu et la nature humaine

Vous êtes ici : Accueil > Le saviez-vous ? > Montesquieu et la nature humaine
Le saviez-vous ?
Anecdotes historiques, brèves, sarcasmes, reparties, bons mots ayant trait à des personnages célèbres.
Montesquieu et la nature humaine
(D’après « Histoire de Montesquieu d’après des documents
nouveaux et inédits » (par Louis Vian), édition de 1879)
Publié / Mis à jour le lundi 6 juillet 2020, par LA RÉDACTION
 

Le célèbre Montesquieu (1689-1755), juriste, littérateur et philosophe né en Gascogne, pensait que, pour plaire dans le monde, il fallait n’avoir pas cette sensibilité qui s’attache vivement. Quelqu’un observait un jour devant lui que Fontenelle n’aimait personne. « Eh bien ! il n’en est que plus aimable en société », répondit Montesquieu.

Cependant qu’il était président à mortier au sein du parlement de Bordeaux, il disputait un jour sur un fait avec un conseiller de ce même parlement, réputé pour avoir de l’esprit mais qui avait la tête un peu chaude.

Gravure (colorisée ultérieurement) de Polyclès Langlois (1814-1872) réalisée d'après une oeuvre de Julien-Léopold Boilly (1796-1874) et extraite du Plutarque français (Tome 5), édition en 1846
Gravure (colorisée ultérieurement) de Polyclès Langlois (1814-1872) réalisée d’après une oeuvre
de Julien-Léopold Boilly (1796-1874) et extraite du Plutarque français (Tome 5), édition en 1846

Celui-ci, à la suite de quelques raisonnements débités avec fougue, s’écria : « M. le président, si cela n’est pas comme je vous le dis, je vous donne ma tête ! — Je l’accepte, répliqua froidement Montesquieu, les petits cadeaux entretiennent l’amitié. »

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !