Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 21 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Beau, belle (lorsque ce terme est en lien avec la parenté). Origine, étymologie mots de la langue française - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Savoir : Mots, Locutions > Beau, belle (lorsque ce terme est (...)

Savoir : Mots, Locutions

L’étymologie de mots et l’origine de locutions de la langue française. Racines, évolution de locutions et mots usuels ou méconnus


Beau, belle (lorsque ce terme
est en lien avec la parenté)
(D’après « Le Courrier de Vaugelas », paru en 1879)
Publié / Mis à jour le vendredi 28 juin 2019, par LA RÉDACTION

 
 
 
Comment s’est opéré le passage du nom des parents naturels auquel on accolait le suffixe latin aster (âtre), à ce même nom accompagné du préfixe beau ou belle pour désigner les membres par alliance d’une famille ?

Pour désigner les degrés de parenté par alliance, les Latins avaient deux sortes de noms ; les uns qui n’étaient point faits des noms des parents naturels, les autres, qui en étaient formés avec le suffixe aster, comme filiaster, beau-fils, gendre ; belle-fille, etc. Employés sans doute de préférence aux autres pendant la période que comprend la basse latinité, ces derniers ont passé dans quatre langues dérivées du latin : en provençal, en espagnol, en portugais et en français. En voici des exemples dans la nôtre :

De mauvaise marastre est l’amour moult petite.
(Berte, LIV.)
Un parastre peut bien avoir la garde des enfants de sa femme.
(Coust. génér., Tome I, page 137)
Guenes respunt : [Rollans] cist miens fillastre.
(Chanson de Roland, Chapitre II, v. 84)
Aucune fois meuvent li contens [querelles] en mariage par le [la] haine que li parrastre et li marrastre ont envers lor fillastres.
(Beaumanoir, LVII, 7.)

Mais, vers le XVIe siècle, ces termes étaient hors d’usage (excepté marâtre, qui nous est resté depuis dans le sens péjoratif) ; on leur avait substitué beau-père, belle-mère, beau-fils, belle-fille, etc.

Repas en famille. Chromolithographie publicitaire de la fin du XIXe siècle pour l'eau minérale de Saint-Galmier
Repas en famille. Chromolithographie publicitaire de la fin
du XIXe siècle pour l’eau minérale de Saint-Galmier

D’où vient l’adjectif beau qui s’est introduit là ? Il a été émis à ce sujet des opinions diverses. Les uns disent qu’il a été accolé aux mots père, frère, fils, etc., et à leurs féminins, dans un esprit de bienveillance, d’adulation ; les autres, au contraire, dans un esprit d’ironie.

Sans s’arrêter à réfuter de semblables raisons, passons à la recherche de l’étymologie de beau dans lesdites expressions. Quelle est la signification de cet adjectif ? Il a pour équivalent le sens attaché à la finale âtre, du latin aster, qui se joignait aux noms et aux adjectifs pour signifier l’idée de : qui n’a pas son caractère propre, pour en faire un diminutif de la chose ou de la personne (filiaster, qui n’est pas tout à fait le fils ; surdaster, qui n’est pas entièrement sourd, etc.) ; il joue le rôle de stief en allemand (dont l’anglais a fait step), lequel veut dire demi, consanguin, et s’emploie pour marquer une parenté incomplète : Stiefvater (Beau-père) ; Stiefmutter (Belle-mère) ; Stiefsohn (Beau-fils).

Maintenant, la langue de nos aïeux a-t-elle jamais possédé un mot ayant la même signification que le suffixe aster et le substantif allemand stief ? Oui, l’adjectif bal ; car on trouve dans Du Cange que ce mot signifiait faux chez les anciens Français ; que balmond, composé du substantif mundius, tuteur, signifiait faux tuteur ; que balmonden voulait dire male tueri rem pupilli, mal administrer le bien de son pupille ; et enfin que ballomer, qui se rencontre dans Grégoire de Tours, veut dire faux maître, faux prince.

Or, comme la transformation de bal en beau et en belle n’offre aucune difficulté, et que, d’un autre côté, le sens de cet adjectif convient parfaitement à beau-père, qui n’est pas un vrai père, à belle-mère, qui n’est pas une vraie mère, à beau-fils, qui n’est pas un vrai fils, etc., nous pouvons en conclure que bal est bien réellement l’étymologie demandée.


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Perdre la tramontane
 
 On ne croit pas un menteur, même quand il dit la vérité
 
MANIFESTATIONS
 Dentelles (Les) de la cour d'Henri IV renaissent au Puy-en-Velay
 
 Bêtes d’affiches : le monde animal domine la publicité
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Écarlate
 
 Abracadabra
 
 Sabler (dans le sens de boire d'un trait)
 
 Motus !
 
 
Et puis aussi...
 
 Blague, blagueur
 
 Charabia
 
 Allô : origine d'un terme étrange employé pour débuter une conversation téléphonique
 
 Collation
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 95 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services