Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Légumes rustiques : ressuscités à Lyon grâce à la mémoire russe des semences - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Légumes rustiques : ressuscités à (...)

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


Légumes rustiques : ressuscités
à Lyon grâce à la mémoire russe
des semences
(Source : Capital)
Publié / Mis à jour le samedi 6 avril 2019, par LA RÉDACTION

 
 
 
Les « haricots de Lyon » et le chou « quintal d’Auvergne » doivent une fière chandelle au botaniste russe Nikolaï Vavilov. Disparues pendant des décennies, des graines de ces vieux légumes français rustiques et résistants ont été retrouvées dans la plus ancienne banque de semences du monde : à Saint-Petersbourg, en Russie.

Le 11 avril prochain, le vénérable Institut Vavilov de Saint-Petersbourg, patrimoine vivant du végétal mondial, ouvrira près de Lyon sa première station de conservation et de multiplication de semences hors de Russie, avec des partenaires français.

L’enjeu, c’est de « développer au maximum la biodiversité cultivée », de manière à repérer les plantes résistantes à la sécheresse, aux maladies, comme le fait l’Institut Vavilov en collectionnant les végétaux du monde entier depuis 1894, explique à l’AFP Benjamin Canon, du fonds pour la diversité biologique De Natura, coordinateur du projet, qui réunit entreprises, associations, collectivités et fondations du Crédit agricole.

Au total, Vavilov conserve et reproduit quelque 350.000 variétés de graines. L’institut redistribue gratuitement ce patrimoine génétique fruitier ou légumier, y compris dans les lieux d’origine d’où il avait parfois disparu. Le chou quintal, délicieux dans la potée auvergnate, a ainsi été réintroduit l’automne dernier en Haute-Loire.

Un jardin de plantes venant de l'Institut russe Vavilov existe depuis 2016 à Ecully
Un jardin de plantes venant de l’Institut russe Vavilov existe depuis 2016 à Ecully.
© Crédit photo : Jean-Philippe Ksiazek / AFP

La station française sera lancée à Charly près de Lyon sur quatre hectares sécurisés. Pour l’occasion, trois variétés seront solennellement semées (en pot) : un maïs du XVIIe siècle, le maïs de Bresse, un tournesol russe à plusieurs tiges et plusieurs fleurs, très mellifère, et un haricot grimpant.

Les semenciers ont « oublié la diversité »
« Nous avons choisi des variétés résistantes aux maladies, qui attirent les insectes auxiliaires » (protègent l’écosystème contre les ravageurs), explique à l’AFP Stéphane Crozat, ethno-botaniste ex-CNRS, qui a lancé l’association Centre de Ressources de Botanique Appliquée (CRBA) à Lyon, responsable scientifique du projet. Certaines variétés ont été retrouvées dans le Caucase, préservées et multipliées dans des installations Vavilov.

Le budget de la future station Vavilov française porte sur 400.000 euros par an, comprenant un centre de documentation, une pépinière et une boutique. Le projet prévoit aussi le lancement de 15 jardins connectés entre eux, dans différentes villes de France, pour montrer au public et partager la biodiversité, pour un budget de 300.000 euros.

À elles seules, quatre fondations de mécénat du Crédit Agricole vont apporter 100.000 euros par an pendant trois ans au projet, indique à l’AFP Virginie Percevaux, déléguée générale de l’une des quatre, « Solidarité et développement ». Le reste vient des collectivités locales et des quatre paysagistes qui ont fondé de De Natura, sous forme d’heures de travail ou de matériels.

Le premier de ces jardins conservatoires avait été inauguré dès 2016 sur le site du siège du groupe Seb à Ecully. D’autres ont fleuri, comme à la Chartreuse de Neuville près du Touquet, ou sont en germe, comme à Lille. « Le volet pédagogique autour de Vavilov est crucial », souligne à l’AFP Benoît Lambrey, directeur général de la deuxième entreprise de paysage française, Tarvel, et président de De Natura, passionné de biodiversité végétale et animale.

Maïs blanc de Bresse
Maïs blanc de Bresse. © Crédit photo : Conseil départemental de l’Ain

« La seule solution pour faire face au réchauffement climatique est de multiplier au maximum la diversité végétale et les résistances des plantes », ajoute Stéphane Crozat. Or, depuis la deuxième guerre mondiale, les semenciers et l’agriculture industrielle « ont fait exactement le contraire » : « En ne faisant progresser que les rendements, ils ont spécialisé la génétique, et oublié la diversité », relève M. Crozat. Résultat : selon la FAO, l’agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, 80% de la ressource génétique cultivée a disparu en 70 ans.

« Les végétaux n’arrivent pas à suivre le réchauffement »
Il est donc « urgent d’agir », selon M. Crozat, « dans 10 ans il sera trop tard, le changement climatique va beaucoup trop vite, les plantes ont déjà du mal à s’adapter » estime-t-il, en citant l’avancée d’un mois de la floraison de certains végétaux qu’il constate en région lyonnaise. « L’été dernier, tous les maïs et les courgettes qui ont des besoins en eau similaires n’ont pas pu supporter la sécheresse, certains ont fleuri mais n’ont pas fructifié, les végétaux n’arrivent pas à suivre », ajoute M. Crozat. Son association CRBA a réintroduit, avec des maraîchers de la région, des variétés de haricots locales, comme le beurre du Mont d’or, retrouvé en Russie, alors qu’il avait été « créé » par le semencier Rivoire en 1850.

Les botanistes vont maintenant comparer les espèces en les faisant pousser en France et en Russie avec les mêmes protocoles pour suivre leur comportement et leur adaptation aux maladies et au climat, et leurs qualités nutritionnelles.

Capital
Accédez à l’article source

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Napoléon : l'enfance du futur empereur des Français
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
BON À SAVOIR
 Noces de mai, noces mortelles
 
 Donner un soufflet à Ronsard
 
MANIFESTATIONS
 Huit chefs-d’œuvre du Louvre transformés en parfums
 
 Imagine Van Gogh : l'exposition immersive vous plongeant dans les toiles géantes du peintre
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 Recevez en 48h les 37 volumes édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Trésor (Le) du pirate calaisien Olivier Levasseur enfin découvert ?
 
 L’Imagerie d’Épinal dans la tourmente
 
 Guillaumes : la rénovation du château de la reine Jeanne a débuté (Alpes-Maritimes)
 
 Commode (Une) disparue pendant la Révolution revient à Versailles
 
 
Et puis aussi...
 
 Bretagne : des gravures vieilles de 14 000 ans éclairent la Préhistoire
 
 Polémique autour des nouveaux programmes d’histoire
 
 Il y a 703 ans : la ville de Lyon rejoint la France
 
 Un Pompéi sous-marin repose-t-il au large du Morbihan ?
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 292 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services