Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Thanksgiving : fête américaine peu connue en France à la fin du XIXe siècle - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Coutumes, Traditions > Thanksgiving : fête américaine peu (...)

Coutumes, Traditions

Origine, histoire des coutumes, traditions populaires et régionales, fêtes locales, jeux d’antan, moeurs, art de vivre de nos ancêtres


Thanksgiving : fête américaine
peu connue en France
à la fin du XIXe siècle
(D’après « Le Figaro » du 25 novembre 1886)
Publié / Mis à jour le jeudi 22 novembre 2018, par LA RÉDACTION

 
 
 
En 1886, le journal Le Figaro rappelait à ses lecteurs l’origine de Thanksgiving, fête américaine alors religieuse et très peu connue chez nous, se déroulant le quatrième jeudi de novembre et dont l’origine remonte au XVIIe siècle même si elle ne fut décrétée qu’en 1789 au niveau national

Aujourd’hui, dernier jeudi de novembre, rapporte Le Figaro du 25 novembre 1886, les Américains célèbrent leur Thanksgiving-day, c’est-à-dire rendent grâce au Seigneur pour les bienfaits de l’année. Ce jour de fête est religieusement observé en Amérique ; il n’est pas d’établissement public ou privé, de maison de commerce, etc., qui reste ouvert.

Il n’y a pas de business qui tienne : chacun reste chez soi, et, le soir, on dîne en famille et on dîne copieusement : le menu se compose d’une dinde superbe, qu’on a fortement engraissée pendant des mois, et qui paraît à table dans toute sa rotondité, bien farcie dans ses coins et recoins. Viennent ensuite : un pâté d’huîtres, une salade de homard ou de poulet, des tartes aux citrouilles, des mince-pies et un plum-pudding monstre, le tout arrosé d’eau glacée, ou de thé et de café au lait qu’on verse pendant toute la durée du repas.

Le premier Thanksgiving. Peinture de Jean-Léon Gérôme Ferris (1863-1930) réalisée vers 1915
Le premier Thanksgiving. Peinture de Jean-Léon Gérôme Ferris (1863-1930) réalisée vers 1915

Depuis le fermier de l’Ouest jusqu’au millionnaire de la cinquième Avenue, ce dîner est religieusement servi dans chaque home du nouveau continent. Tous les ans, le Président de la République, et, après lui, les gouverneurs, les maires, les pasteurs, les chefs de famille, lancent une proclamation par laquelle les citoyens sont, en termes éloquents, invités à observer comme il convient le grand jour.

Peu de gens cependant, même en Amérique, connaissent l’origine du « Thanksgiving-day », affirme Le Figaro. Pour un pays jeune comme l’Union américaine, il est curieux de relater que l’observation de ce jour de grâce remonte à l’an 1636, lorsque les colonies britanniques du nouveau continent se trouvèrent, à la suite d’une mauvaise récolte, sans provisions et forcées de demander des secours à la métropole.

Or, rapporte l’article, il paraît que pendant des mois les colons de la Nouvelle-Calédonie attendirent en vain : l’assistance réclamée ne venait pas, et ils se voyaient menacés d’une terrible famine, lorsqu’un matin, celui du dernier jeudi de novembre, ils aperçurent de la plage, où ils s’étaient postés pour mieux guetter l’horizon, un bâtiment à voiles qui approchait. C’étaient les provisions demandées, la colonie était sauvée. Les excellents puritains décidèrent qu’ils rendraient chaque année grâces au Seigneur pour les avoir épargnés, et c’est ainsi que l’Amérique du Nord tout entière fête aujourd’hui son deux cent cinquantième « Thanksgiving-day », peut-on encore lire sous la plume du journaliste du Figaro.

Remarquons cependant qu’on peut faire remonter l’origine de cette fête à l’année 1621. Arrivés à bord du Mayflower le 11 septembre 1620, les premiers Pèlerins (Pilgrims) s’installèrent à Plymouth Rock, en Nouvelle Angleterre (aujourd’hui Massachusetts). La rigueur extrême de l’hiver 1620-1621 causa la mort de la moitié d’entre eux, et il fallut attendre l’année suivante et l’aide des indiens Wampanoags pour que les moissons, généreuses, fussent salutaires. C’est alors que les colons célébrèrent durant trois jours la fête de la moisson, fête traditionnelle anglaise qui donnera naissance à Thanksgiving.

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Napoléon : l'enfance du futur empereur des Français
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
BON À SAVOIR
 A bon chat, bon rat
 
 Il faut tourner sept fois la langue dans la bouche avant que de parler
 
MANIFESTATIONS
 Huit chefs-d’œuvre du Louvre transformés en parfums
 
 Dentelles (Les) de la cour d'Henri IV renaissent au Puy-en-Velay
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 Recevez en 48h les 37 volumes édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Frais de justice au XIVe siècle
 
 Coulisses (Dans les) du Palais-Bourbon : séances de la Chambre des députés au début du XXe siècle
 
 Fête de l'Assomption
 
 Caricature en France : ses débuts au Moyen Âge
 
 
Et puis aussi...
 
 Querelles conjugales à l'origine d'une promenade sur un cheval, âne ou boeuf pour le voisin du mari battu
 
 Présentation des roses (Cérémonie de) au parlement de Paris
 
 Farces et farceurs du Premier Avril : l'insolite et le comique à l'oeuvre
 
 Courses et rondes à Montagnac (Hérault)
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 303 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services