Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 2 mars DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Livre histoire Obernai (À travers) par Maurice Schaeffer

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Bas-Rhin (Alsace) > OBERNAI (À travers)
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages du Bas-Rhin (Alsace)
OBERNAI
(À travers)
(par Maurice Schaeffer)
Publié / Mis à jour le mardi 10 juillet 2018, par LA RÉDACTION
 

Élevée, semble-t-il, sur l’emplacement d’une ancienne station gallo-romaine, la ville doit sa naissance à un leude mérovingien, Etichon-Aldaric également appelé Atticus, qui vint y établir sa cour et le siège de son gouvernement sous le règne de Childéric II, roi d’Austrasie, vers la seconde moitié du VIIe siècle.

Obernai fut compris dans l’héritage paternel de sainte Odile et, à sa mort, le territoire échut aux monastères de Hohenbourg et Niedermünster qu’elle avait fondés. La ville resta néanmoins attachée par des liens administratifs et fiscaux au domaine public qui à l’époque se confondait avec le patrimoine royal. Frédéric le Borgne, duc de Souabe, annexa Obernai au patrimoine des Hohenstauffen vers 1120 et fit construire le château impérial de la Burg.

Lors d’un séjour en 1153, son fils, Frédéric Barberousse, y présida la cour de justice, y conféra des fiefs et y signa des chartes d’investiture. En 1196, Henri VI le Cruel passa quelque temps dans le domaine, au retour de sa campagne de Sicile, alors qu’il faisait prisonnières la reine Sybille d’Apulie et sa fille auxquelles il avait fait crever les yeux. Henri de Stahleck, évêque de Strasbourg, représentant les intérêts de la papauté en Alsace et ennemi déclaré des Hohenstauffen, vint en 1246 incendier leur résidence déjà séculaire et y porta avec ses armées la ruine et la désolation. Au lieu de se rallier comme les autres villes d’Alsace à la dynastie des Habsbourg, Obernai embrassa la cause de Walther de Géroldseck, successeur de Henri de Stahleck. Mal lui en prit. La puissance de son nouveau...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !