Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 9 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

François Ier et Charles Quint (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville)

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > François Ier et Charles Quint (Chapitre
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
François Ier et Charles Quint
(Chapitre 21)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le dimanche 15 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

Le roi qui vint ensuite s’appelait François Ier. Il était beau, brave, noble de manières, le roi des gentilshommes et un gentilhomme roi. Il avait l’amour de la gloire et de la grandeur, et il voulait que la France fût la première en tout, à la guerre comme dans les arts.

Comme nos affaires allaient mal en Italie, il voulut tout de suite frapper un grand coup. Il réunit une belle armée où brillait la fleur de la chevalerie française avec Bayard, l’illustre Chevalier sans peur et sans reproche. On passa hardiment les montagnes, par des chemins presque inaccessibles, et l’on allait tomber à l’improviste sur la Lombardie, lorsque les Suisses barrèrent le passage.

François Ier nourrissant ses carpes. Illustration extraite de Jouons à l'Histoire. La France mise en scène avec les joujoux de deux petits Français de Job et Georges Montorgueil, paru en 1908
François Ier nourrissant ses carpes. Illustration extraite de Jouons à l’Histoire.
La France mise en scène avec les joujoux de deux petits Français
de Job
et Georges Montorgueil, paru en 1908

Les Suisses, qui avaient vaincu Charles le Téméraire, étaient de terribles soldats. On se battit avec eux tout un jour. Quand la nuit vint, on ne savait encore à qui serait la victoire. Tout le monde coucha sur le champ de bataille, et le roi lui-même dormit sur l’affût d’un canon. La lutte reprit au lever du soleil. Les Suisses se replièrent. La victoire de Marignan était gagnée, et François Ier se fit armer chevalier par Bayard. Après cela, il fit sa paix avec les Suisses, et jamais, depuis, nous n’avons plus été en guerre avec eux.

Il advint peu après que l’empereur d’Allemagne mourut. Et les empereurs d’Allemagne ne se succédaient pas de père en fils, comme les rois de France. Ils étaient élus comme aujourd’hui de simples députés. Le vainqueur de Marignan fut candidat, espérant enlever la couronne impériale à un prince qu’il avait des raisons de redouter, car ce Charles Quint était le petit-fils de Charles le Téméraire, et il avait déjà beaucoup trop de royaumes en Europe, sans compter l’Amérique, que...

Lire un extrait du chapitre 20 | Lire un extrait du chapitre 22

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !