Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

La Cordelière, épave bretonne introuvable depuis 500 ans : nouvelle campagne de recherches - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > La Cordelière, épave bretonne introuvable

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


La Cordelière, épave bretonne
introuvable depuis 500 ans :
nouvelle campagne de recherches
Publié / Mis à jour le mercredi 7 mars 2018, par LA RÉDACTION

 
 
 
Une campagne de prospection va être lancée en juin pour tenter de retrouver la Cordelière et le Régent, deux navires mythiques, fleurons des flottes bretonne et anglaise, coulés au large de Brest en 1512

C’est une énigme qui, depuis plus de 500 ans, tient en haleine les passionnés d’histoire maritime. Qu’est devenue la Cordelière ? Ce voilier amiral de la flotte franco-bretonne a sombré le 10 août 1512 non loin de Brest lors d’un combat contre les Anglais. Mais depuis, plus aucune trace de ce vaisseau de 40 mètres de long et 12 de large, équipé de 200 canons et qui pouvait transporter un millier d’hommes d’équipage.

Après une première campagne de fouilles archéologiques sous-marines infructueuses entre 1996 et 2001, les scientifiques en partenariat avec la région Bretagne vont entamer une nouvelle campagne autour du 20 juin sur une nouvelle zone plus à l’est, de 30 km2 entre le goulet de Brest et la pointe Saint-Mathieu, dans des eaux dont la profondeur peut atteindre 40 mètres.

Et cette fois-ci chacun espère qu’on va retrouver les traces de l’épave, partie intégrante de l’histoire de la Bretagne. « Ce que nous avons là sous l’eau, ce sont deux des plus grands musées de l’histoire maritime du XVIe siècle », a souligné Michel L’Hour, directeur du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm), lors d’une conférence de presse à Rennes.

Le combat de la Cordelière contre une flotte anglaise, en 1512, au large de Saint-Mathieu, peinte en 1838 par Pierre-Julien Gilbert
Le combat de la Cordelière contre une flotte anglaise, en 1512,
au large de Saint-Mathieu, peinte en 1838 par Pierre-Julien Gilbert

Les prospections seront menées par l’André Malraux, un navire scientifique équipé de magnétomètre et sonar. Le bateau repère des anomalies magnétiques qui doivent ensuite être analysées avant de susciter l’envoi de plongeurs ou de robots. Une équipe pluridisciplinaire composée d’archéologues, de marins, d’historiens, d’ingénieurs embarquera a bord de ce navire durant trois semaines.

Un combat épique
Le 10 août 1512, attaquée par surprise par l’armada d’Henri VIII beaucoup plus nombreuse, la flotte franco-bretonne s’était réfugiée dans la rade de Brest, laissant le vaisseau de la duchesse Anne, la Cordelière, seule face aux Anglais. Celle-ci livra bataille pendant plusieurs heures avant de couler dans un face-à-face avec le Régent, le plus gros navire de la flotte anglaise de l’époque. « Un certain nombre de témoins racontent que les bateaux ont explosé et ont coulé, entraînant avec eux près de 1 500 hommes sans doute », raconte Michel L’Hour.

Un mystère qui fascine
Sans doute protégée sous plusieurs mètres de sédiments, l’épave et les milliers d’objets et de corps qu’elle contient, nécessiteront de longs et coûteux travaux de restauration et de conservation avant d’être éventuellement exposés dans un musée. Des historiens vont aussi explorer les archives anglaises et bretonnes dans l’espoir d’y trouver de nouveaux témoignages.

Michel L’Hour n’attend pas forcément de résultat cette année. « On peut trouver dès le premier jour ou ne rien trouver dans cinq ans », dit-il. « Mais j’ai une conviction forte : un jour, on la trouvera. » Deux campagnes de prospection sont déjà prévues, financées notamment par la région Bretagne et le DRASSM (Département des Recherches Archéologiques subaquatiques et sous-marines). Plus de 1500 épaves ont été répertoriées le long des côtes bretonnes. Celles de la Cordelière et du Régent, si elles sont découvertes, pourraient figurer parmi les plus importantes. Une quête qui fascine d’ores et déjà tous les amoureux d’histoires maritimes.

France 3 Bretagne
Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur la vignette




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Dès potron-minet
 
 Faites ce que je vous dis et non pas ce que je fais
 
MANIFESTATIONS
 Biscuiterie Brossard : souvenirs d'usine et d'enfance
 
 Les Nadar, une légende photographique
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Restes d'un bison préhistorique découverts sur le plateau de Retord (Ain)
 
 Angoulême : découverte d'un site préhistorique exceptionnel
 
 Thermes antiques mis au jour à Vire (Normandie)
 
 Vallée des Merveilles (La) et ses gravures rupestres bientôt en 3D
 
 
Et puis aussi...
 
 Le trésor de la Jeanne-Elisabeth livre ses secrets
 
 Jean Sévillia : « Au lieu de créer une rue Robespierre à Paris, débaptisons les autres »
 
 Dolmens de l'Ardèche : un patrimoine en péril
 
 Lumière ! L’aventure commence : la grâce de la naissance du cinéma
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 258 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2018 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services