Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

Village médiéval complet mis au jour à Ploudaniel/Plouédern

Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Village médiéval complet mis au jour (...)
L’Histoire fait l’Actu
Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.
Village médiéval complet
mis au jour à Ploudaniel/Plouédern
(Source : Inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives))
Publié / Mis à jour le mardi 6 février 2018, par LA RÉDACTION
 
 
 
Préalablement aux travaux de développement d’une Zone d’Activité Économique située sur les communes de Ploudaniel et de Plouédern, une équipe de l’Inrap mène, depuis septembre 2017, une fouille préventive sur prescription de la Drac Bretagne. Les archéologues ont mis au jour de nombreux vestiges, de la Protohistoire à nos jours, parmi lesquels : un système agraire et un enclos de l’âge du Bronze, ainsi qu’un village médiéval complet.

L’opération s’inscrit dans la stricte continuité d’une fouille menée par l’Inrap en 2008 qui avait fourni des données inédites concernant l’occupation du territoire depuis le Néolithique et avait livré un mobilier archéologique (ensembles céramiques) de premier ordre pour la connaissance des contextes culturels de l’âge du Bronze et du haut Moyen Âge dans la péninsule armoricaine.

Un système agraire et un enclos d’habitat de l’âge du Bronze
La fouille en cours couvre un peu plus de sept hectares et porte sur quatre secteurs distincts. Elle offre l’opportunité rare d’étudier l’évolution d’un territoire sur plusieurs millénaires. De nombreux vestiges ont déjà été mis au jour. Pour les périodes les plus anciennes, les archéologues ont mis en évidence un vaste système agraire de l’âge du Bronze (vers 1400 av. J.-C.). Celui-ci est constitué de fossés délimitant des chemins ou encore des parcelles destinées au parcage du bétail ou aux cultures. Un vaste enclos s’insère dans ce dispositif et ceinture un habitat. Les traces visibles au sol indiquent la présence de plusieurs maisons de terre et de bois. Le mobilier archéologique mis au jour (céramique, outils en pierre) témoigne d’activités domestiques mais aussi artisanales (tissage).

Ainsi la mise en valeur du territoire commence dès l’âge du Bronze. La mise en place d’un système agraire à grande échelle, couvrant plusieurs dizaines d’hectares, a très probablement été impulsée par des élites à la tête de territoires cohérents et de réseaux commerciaux dont certains se structurent déjà à l’échelle de l’Europe.

Céramique de l'âge du Bronze (vers 1400 av. J.-C.)
Céramique de l’âge du Bronze (vers 1400 av. J.-C.).
© Crédit photo : Stéphane Blanchet, Inrap

Des traces d’occupation à l’âge du Fer et à l’Antiquité
Au début de l’âge du Fer (vers 700 av. J.-C.), comme en témoignent les vestiges d’une petite ferme, le secteur est encore habité mais semble-t-il moins densément. Un peu plus tard, à l’époque gauloise (entre 300 et 50 av. J.-C.), l’occupation décroît. Le secteur semble alors complètement boisé.

Au début de l’époque antique (vers le Ier siècle ap. J.-C.), la mise en place d’un nouveau réseau de chemins et d’un système parcellaire marque une nouvelle mise en valeur du secteur. La trame agraire reprend d’ailleurs en partie celle aménagée 1 500 ans plus tôt. Les indices d’habitats restent diffus et il est probable que ces derniers se développent en périphérie des actuelles zones de fouille.

Un village médiéval complet
Pour le Moyen Âge, la densité des vestiges est particulièrement remarquable. Les éléments de datation disponibles indiquent une occupation entre le VIIe siècle et le XIVe siècle de notre ère, matérialisée par de multiples chemins et fossés qui structurent le paysage. Sur les quatre zones de fouille, de nombreux bâtiments ont par ailleurs été découverts. Pour certains, il s’agit de simples habitations. Pour d’autres, de dimensions plus importantes, il s’agit de constructions particulières à vocation collective ou artisanale. L’une des zones de fouille a livré 25 à 30 constructions qui s’organisent parfaitement autour d’axes de circulation et au cœur d’un système d’enclos : ces vestiges témoignent de la présence d’un village complet, occupé durant plus de cinq siècles. L’organisation de cet ensemble et sa persistance dans le temps sont tout à fait inédits pour la Bretagne.

La forte densité de vestiges du Moyen Âge sur le site de Ploudaniel/Plouédern semble en partie liée à la présence d’un habitat élitaire à proximité (motte castrale près du village de Leslouc’h) qui a très probablement cristallisé l’installation de populations dans la durée et l’espace.

L’opération doit se poursuivre sur le terrain, puis en centre archéologique. Mais d’ores et déjà la densité et la qualité des vestiges mis au jour, ainsi que la continuité d’occupation montrent que le territoire étudié est apprécié depuis longtemps, tant pour ses qualités agronomiques que pour son implantation.

Inrap
Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !