Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Ainsi, Dieu choisit la France, par Camille Pascal

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine littéraire > Ainsi, Dieu choisit la France
Patrimoine littéraire
Ouvrages et livres sur l’Histoire et le Patrimoine de France. Pour découvrir les richesses historiques, patrimoniales et touristiques
Ainsi, Dieu choisit la France
(par Camille Pascal)
Publié / Mis à jour le mercredi 24 janvier 2018, par LA RÉDACTION
 
 
 
Camille Pascal revisite les grands événements de l’Histoire de France qui ont fait de notre pays la fille aînée de l’Église, depuis son baptême au Ve siècle jusqu’au divorce inscrit dans la loi de 1905

Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. En adressant ces mots au roi Saint Louis, le 21 octobre 1239, le pape Grégoire IX reconnaît à la France un rôle prédestiné depuis la conversion de Clovis. Conversion confirmée, siècle après siècle, par plusieurs dynasties et des générations entières, jusque et y compris dans le renoncement et la rupture.

Partant de cet événement originel, l’historien Camille Pascal revisite les scènes fondatrices de la France catholique qui ont fait de notre pays la « Fille aînée de l’Église », depuis son baptême au Ve siècle jusqu’au divorce inscrit dans la loi de 1905.

Dans la lignée des historiens de l’époque romantique, il renoue délibérément avec le « récit national » qui, repris au compte de l’école républicaine par Jules Ferry et Ernest Lavisse, a su donner une réalité à l’idée même de la France en la faisant connaître, aimer et partager par tout un peuple. Permettre à chacun, qu’il soit catholique ou non, de retrouver, de comprendre et de s’approprier les racines chrétiennes de la France : telle est l’ambition de cet ouvrage.

Dans son Introduction, l’auteur explique savoir « à quoi il s’expose en écrivant, à nouveau, ce qui était pourtant enseigné comme vérité révélée il y a encore un demi-siècle par l’école de la République elle-même. On peut l’avoir l’oublié aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que si la France s’est construite envers et contre tout, c’est d’abord parce qu’une longue lignée de rois, de reines aussi pieux que redoutables, quelques grands saints, et enfin la foule immense de ceux qui nous ont précédés ont cru, avec foi et sincérité, qu’en élevant la France comme une cathédrale politique et humaine, ils participaient au dessein de Dieu qui avait choisi d’agir à travers eux. « Gesta dei per Francos », « Dieu agit par les Francs », écrivait déjà au début du XIIe siècle le chroniqueur Guibert de Nogent pour raconter la première croisade.

« Cette histoire, la République, loin de la renier, avait parfaitement su, avec l’aide des plus grands écrivains du XIXe siècle, la récupérer à son profit pour justifier son propre avènement et le situer dans la Légende des Siècles. C’est d’ailleurs dans cet esprit de fidélité que la République du président Deschanel applaudira à la canonisation de Jeanne d’Arc et que l’Assemblée nationale, sur proposition de Maurice Barrès, érigera la fête de la nouvelle sainte en fête nationale. Le 14 juillet avait remplacé le 15 août, le premier dimanche de mai rétablissait un équilibre entre la croix et le drapeau tricolore sur fond de tranchées et d’ossuaires.

« Pourtant, après avoir été nationalisée puis laïcisée, cette histoire religieuse de la France a été peu à peu effacée. Il est devenu presque inconvenant, sauf pour le général de Gaulle, d’évoquer le baptême de Clovis, d’enseigner les croisades ou d’évoquer la silhouette fragile de la bergère de Domremy. Plus radical encore, depuis bientôt un demi-siècle, tout commence, en France, avec la Révolution française et tout se termine avec la Libération. Non que la France n’ait pas été au rendez-vous de sa destinée le 4 août 1789 ou le 18 juin 1940, mais la longue marche de notre pays à travers le temps ne peut pas se résumer à ce seul bornage chronologique. Les Français sont en train d’oublier des pans entiers de leur Histoire qui expliquent pourtant ce qu’ils sont, et il n’est peut-être pas inutile de les leur raconter pour mieux les leur rappeler. Ce livre aimerait contribuer à cette redécouverte. »

Haut fonctionnaire, Camille Pascal est agrégé d’Histoire. Après avoir enseigné en Sorbonne et à l’EHESS, il a été le collaborateur de plusieurs ministres et le conseiller du président de la République Nicolas Sarkozy. Il est notamment l’auteur de Scènes de la vie quotidienne à l’Élysée et des Derniers Mondains (Plon).

INFORMATIONS PRATIQUES :
Ainsi, Dieu choisit la France, par Camille Pascal. Éditions Presses de la Renaissance.
300 pages. Format 14,2 x 22,6 cm. 18 euros.
ISBN : 978-2750912642. Paru en novembre 2016

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !