Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 21 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Un cimetière français de la Grande Guerre à Spincourt (Meuse) - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Cimetière (Un) français de la Grande (...)

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


Cimetière (Un) français de
la Grande Guerre à Spincourt (Meuse)
(Source : Inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives))
Publié / Mis à jour le samedi 16 décembre 2017, par LA RÉDACTION

 
 
 
La nécropole provisoire mise au jour à Spincourt réunit des sépultures isolées de combattants français tués sur le territoire de Spincourt en août 1914, et de nombreux squelettes retrouvés lors des grandes opérations de nettoyage des champs de batailles alentours à partir de 1919

En amont de la vente de terrains constructibles et sur prescription de l’État, une équipe d’archéologues de l’Inrap mène une fouille archéologique à Spincourt depuis le 6 novembre 2017. Elle fait suite à un diagnostic archéologique réalisé en février qui avait permis d’identifier la présence d’un ancien cimetière militaire contenant encore des tombes de soldats français et alliés tués au combat lors de la Grande Guerre. Aujourd’hui, environ 400 tombes ont été localisées et sont en cours de fouille.

Un cimetière provisoire
Des soldats ont été enterrés dans ce cimetière provisoire de 1919 à 1924, durant cette période d’après-guerre où les « morts aux combats » étaient prélevés dans les champs afin de leur offrir une tombe et restituer les terres aux agriculteurs pour relancer l’économie. La nécropole provisoire mise au jour à Spincourt réunit ainsi des sépultures isolées de combattants français tués sur le territoire de Spincourt en août 1914, et de nombreux squelettes retrouvés lors des grandes opérations de nettoyage des champs de batailles alentours à partir de 1919. D’après les archives, en 1924, les tombes de ce cimetière de fortune sont transférées, cette fois-ci définitivement, dans la nécropole nationale de Pierrepont (Meurthe-et-Moselle).

À Spincourt, une fosse collective contenant environ 65 soldats a notamment été mise au jour. Le responsable de la fouille devant un ossuaire contenant 4 ou 5 défunts
À Spincourt, une fosse collective contenant environ 65 soldats a notamment été
mise au jour. Le responsable de la fouille devant un ossuaire contenant 4 ou 5 défunts.
© Crédit photo : Pascal Volpez, Inrap

Gestion de la mort de masse
Ce cimetière militaire provisoire est un témoignage de la gestion de la mort de masse. Il met en exergue le travail des fossoyeurs et la façon dont certaines entreprises ont géré les prélèvements à effectuer, sous mandat de l’État, sitôt le conflit terminé. Cent cinq soldats du cimetière de Spincourt auraient été restitués à leur famille d’après le registre du cimetière, suite à la loi de 1920 de restitution des corps aux familles. Pour les autres, exhumés dans l’urgence ou hâtivement lors de leur transfert à la nécropole nationale de Pierrepont, les corps n’ont été que partiellement prélevés et certains oubliés.

Aujourd’hui, les archéologues mettent au jour des fosses individuelles contenant un ou plusieurs corps, complet(s) ou partiel(s). Plusieurs fosses collectives, regroupant de quatre à soixante-cinq personnes, sont retrouvées sur le site. Tous les corps ont été enterrés dans un contenant, un cercueil ou un ossuaire, de manière isolée ou groupée. Aux ossements, se mélangent des effets personnels (médailles religieuses, appareil dentaire, etc.), des chaussures, des morceaux de tissus ou éléments métalliques des uniformes (boutons, cartouchières, etc.), des éléments de sépultures (couronnes funéraires, plaques,...).

Une sépulture collective réunissant huit soldats alliés a également été identifiée. Ces derniers (américains, russes et italiens) auraient déjà été restitués à leur famille d’après le registre du cimetière.

Cette fouille archéologique contribuera à l’étude de la gestion de la mort de masse dans l’immédiate après-guerre et de sa logistique afférente. Les observations réalisées sur les ossements et les effets restants (éléments d’uniformes, etc.) permettront de mieux appréhender les circonstances de décès de ces hommes et pour certains, de leur redonner une identité. À l’issue de l’étude, les ossements des combattants seront remis au service des sépultures militaires et victimes de guerre.

Inrap
Accédez à l’article source


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Faire d’un diable deux
 
 L'eau va toujours à la rivière
 
MANIFESTATIONS
 La Joconde nue : le mystère enfin dévoilé
 
 Peau (La) et ses secrets au Musée de l'Homme à Paris
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Azincourt 1415 : le centre historique de la bataille fait peau neuve
 
 Trésor (Un) du patrimoine dans le grenier d'un château normand
 
 Dent de mammouth découverte dans une grotte de Saône-et-Loire
 
 Légumes rustiques : ressuscités à Lyon grâce à la mémoire russe des semences
 
 
Et puis aussi...
 
 Le squelette de la Joconde aurait été retrouvé
 
 Chêne du château de Rogé dans le Lot-et-Garonne : labellisé Arbre remarquable de France
 
 Marcel Proust : la BnF révèle les secrets de son agenda 1906
 
 Découverte de squelettes bien conservés en plein Paris, au pied de l'église Saint-Germain-des-Prés
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 278 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services