Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

10 janvier 1276 : mort du pape Grégoire X

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Janvier > 10 janvier > 10 janvier 1276 : mort du pape (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 10 janvier. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
10 janvier 1276 : mort du pape Grégoire X
Publié / Mis à jour le mercredi 18 novembre 2009, par LA RÉDACTION
 

Entre la mort de Clément IV et l’élection de Grégoire X, il y eut une vacance de deux ans et neuf mois, pendant laquelle le conclave, renfermé à Viterbe, délibéra toujours sans pouvoir s’accorder. Enfin les cardinaux signèrent un compromis par lequel six d’entre eux furent chargés de terminer la querelle. Ainsi, le second degré s’introduisit dans l’élection pontificale ; et les six mandataires choisirent à l’unanimité l’archidiacre Théobald ou Thibaut, qui prit le nom de Grégoire X.

Ce fut sans doute pour prévenir le retour d’un pareil abus, que le concile de Lyon, qui s’ouvrit le 2 mai 1274 qui se composait de cinq cents évêques, de soixante-dix abbés, et de mille autres prélats, soumit à des règlements sévères la tenue des conclaves pour l’élection des papes. Entre autres moyens coercitifs, ces règlements prescrivent la clôture exacte des cardinaux, et une abstinence graduellement croissante, à mesure que la nomination est différée.

Sous Grégoire X, les factions guelfe et gibeline déchiraient l’Italie. C’est ce pape qui, traversant la Toscane, mais ne voulant pas entrer dans Florence, qu’il avait frappée d’interdiction à cause de sa déloyauté’ envers les Gibelins, se vit cependant forcé, par un débordement* de l’Arno, de traverser la ville. Alors il leva les censures et répandit les bénédictions ; mais à peine sorti de la cité rebelle, il l’excommunia de nouveau et prononça avec une fureur peu évangélique ce verset du psaume : In camo et frœno maxillas eorum constringe.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !