Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 23 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Le Grand Musée du parfum ouvre à Paris

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Musée (Un) du parfum à Paris
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Musée (Un) du parfum à Paris
(Source : Le Figaro)
Publié / Mis à jour le jeudi 15 décembre 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
A partir du 16 décembre, le nouveau musée situé au cœur du quartier de la mode et du luxe propose un parcours sensoriel interactif pour petits et grands. Même loin de Grasse et des champs de lavande, il est permis de se laisser titiller les narines...

Paris a du nez et le fait savoir. Après le Musée Fragonard l’an dernier et le nouvel écrin des Éditions de parfums Frédéric Malle dans le Marais, brillamment aménagé par Jakob + MacFarlane, dans un décor de niches de bois tout en courbes, le Grand Musée du parfum s’inscrit sur la carte olfactive de la capitale.

Un hôtel particulier à la française
Pour accueillir ce musée privé pompeusement baptisé le « Grand » Musée du parfum, il fallait un écrin de choix : le 73 faubourg Saint-Honoré, adresse emblématique de la maison de couture de Christian Lacroix à la fin des années 1980 symbolisant l’élégance parisienne. L’immeuble de 1 400 m2 a été entièrement désossé et mis aux normes réglementaires. Son coût total ? 7 millions d’euros.

De l’Antiquité à la création contemporaine
Le Grand Musée du parfum se veut à la fois « scientifique, créatif et grand public », selon son président Guillaume de Maussion (entrepreneur tous azimuts, passé par la billetterie d’opéra au business des start-up). Ce musée soutenu par le Syndicat français de la parfumerie s’est doté d’un comité d’experts prestigieux pour asseoir sa notoriété, de Nicolas Beaulieu, parfumeur créateur chez d’IFF (le laboratoire qui compose les plus grands parfums), à Jean-Claude Ellena, le nez d’Hermès, ou encore Élisabeth Sirot, la directrice du Patrimoine chez Guerlain. Le parcours multisensoriel déroulé sur quatre étages fait le grand écart de l’Antiquité à la parfumerie d’aujourd’hui.

Hologrammes et jeux de nez
Les bornes interactives incitent le visiteur à jouer aux devinettes, à reconnaître des odeurs familières comme le basilic, le feu de bois, la cannelle. Et à découvrir la chimie des notes servant à composer une fragrance. Dans l’ambiance très lumineuse du décor dominé par le blanc, le gris pâle et le doré, des installations très « designées » viennent ponctuer ce parcours linéaire et didactique. Une belle trouvaille : la forêt de gouttes suspendues présentant 25 des plus belles matières de la parfumerie.

Informations pratiques
Le Grand Musée du Parfum — 73 rue du Faubourg-Saint-Honoré (Paris 8e)
Ouverture le 16 décembre 2016. Du mardi au dimanche de 10h30 à 19h ; vendredi jusqu’à 22h.
Tél. : 01 42 65 25 44
Site Internet : http://www.musee-du-parfum.fr

Sophie De Santis
Le Figaro

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !