Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 23 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Un olivier deux fois millénaire reçoit le label Arbre remarquable de France

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Olivier (Un) deux fois millénaire (...)
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Olivier (Un) deux fois millénaire reçoit
le label Arbre remarquable de France
(Source : Nice-Matin)
Publié / Mis à jour le mardi 18 octobre 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Il fait la fierté des Roquebrunois de souche. De ceux qui ont grandi avec cette fibre identitaire chevillée au corps. L’olivier plus que millénaire qui « trône » sur le chemin de Menton est par nature — c’est le cas de le dire — un joyau naturel.

Un écrin préservé qui continue toujours de donner des olives. Pourtant, ce végétal hors-norme n’avait pas encore reçu de « distinction particulière », lui qui a traversé les siècles. « L’erreur » a été réparée le 4 octobre 2016. C’est Georges Feterman, le président de l’association « Arbres remarquables », qui est venu en personne remettre un label à Patrick Césari, le maire.

« Cette distinction représente une protection supplémentaire pour cet arbre magnifique mais également une mise en valeur », confiait le président. « Nous recensons à ce jour 400 arbres labellisés sur le territoire français et cet olivier le mérite bien ! ».

Une délégation de passionnés
Basée à Paris XIIe, l’association s’est déplacée en nombre avec 48 membres venus admirer la perle naturelle roquebrunoise. « On a pour vocation de préserver, faire connaître, inventorier et sauvegarder les arbres remarquables de France », expliquait Georges Feterman à l’assemblée. « Notre démarche est maintenant reconnue et il est vrai qu’il manquait ce monument national, c’est un grand bonheur (...) Il est probablement le plus vieil arbre de France. Imaginez, il a l’âge du Christ ».

L'olivier millénaire de Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes)
L’olivier millénaire de Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes)

Le label a été remis par Gilberte Lack, 90 ans, doyenne des membres de l’association parisienne. Un acte symbolique. Patrick Césari prenait alors la parole : « On ne peut que vous suivre dans votre démarche et continuer d’entretenir nos arbres », se félicitait l’édile. « Le travail qui doit être fait demain est de le maintenir en l’état, sur le plan de la signalétique, nous ferons aussi un travail à la hauteur pour permettre aux visiteurs de s’orienter facilement ». Une juste et belle reconnaissance pour le patrimoine roquebrunois.

Sauvé par Gabriel Hanotaux
Roquebrune-Cap-Martin peut se réjouir de posséder un arbre aussi remarquable. Son âge se situe, selon les historiens et les biologistes, entre 1800 et 2200 ans. Ses troncs soudés, creusés, contournés forment un ensemble d’une circonférence de 23,50 mètres. Dix-huit mètres d’envergure La ramification des branches porte une frondaison de quelque dix-huit mètres d’envergure pour une hauteur de 15 mètres seulement. Ce vénérable ancêtre produit encore des petites olives noires de la variété « pichoulina ».

Au début du XXe siècle, les propriétaires du terrain, désireux de rentabiliser leur bien décident d’abattre l’arbre. Fort heureusement, Gabriel Hanotaux (1854-1944), historien et ministre, qui réside alors à Roquebrune-Cap-Martin s’indigne et rachète la parcelle pour sauver ce spécimen exceptionnel. En 1996, la municipalité roquebrunoise deviendra propriétaire des parcelles cédées gratuitement par la famille De Fonscolombe. Une convention lie dorénavant la Ville de Roquebrune-Cap-Martin et l’association parisienne.

Arbres remarquables : qui sont-ils ?
Créée en 1994, l’association A.R.B.R.E.S. (Arbres Remarquables : Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde) a différents objectifs : être un lieu de rassemblement de tous ceux que les Arbres Remarquables intéressent ; stimuler les recherches en profondeur tant biologiques qu’historiques ou folkloriques (légendes et traditions) sur ces témoins du passé ; aider ceux qui tentent des inventaires régionaux, en faisant connaître les réalisations passées ou en cours ; aider tous ceux qui souhaitent sauver un de ces arbres menacés soit par la maladie, soit par des aménagements intempestifs ; créer autour des Arbres Remarquables un label efficace pour les protéger ; diffuser les connaissances de toutes sortes qui concernent ces arbres en organisant visites, conférences, discussions, expositions, écrits.

L’association organise des sorties sur le terrain pour ses adhérents, celles-ci peuvent durer plusieurs jours et permettent la découverte des arbres remarquables des régions, à travers les traditions et l’histoire de leur commune. L’association publie tous les trimestres La Feuille d’arbres-. Une exposition itinérante, « Tour de France des arbres remarquables », permet de mieux connaître ce patrimoine, parfois millénaire.

L. Boxitt
Nice-Matin

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !