Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

Corse : des céramiques dans les entrailles d'une épave de la Renaissance

Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Corse : des céramiques dans les (...)
L’Histoire fait l’Actu
Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.
Corse : des céramiques dans
les entrailles d’une épave
de la Renaissance
(Source : France Télévisions)
Publié / Mis à jour le dimanche 2 octobre 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Tout l’été, Hervé Alfonsi et son équipe d’archéologues sous-marins ont fouillé l’épave d’un navire datant de la Renaissance au large des îles Sanguinaires en Corse. Les recherches ont permis de mettre au jour une cargaison importante de céramiques raffinées, d’outils d’artisans et de pierres. Le navire n’a pas fini de livrer tous ses secrets et les recherches se poursuivront l’an prochain.

C’est une véritable enquête que poursuit l’archéologue sous-marin Hervé Alfonsi. Depuis 1987, il plonge avec ses co-équipiers dans les eaux profondes de la Méditerranée pour fouiller les épaves de vieux navires ayant sombré aux abords des côtes corses. Un émerveillement de longue haleine qui met au jour des trésors cachés, enfouis, témoins d’autres époques. Cet été, c’est au large des Îles Sanguinaires (au nord d’Ajaccio) que le chercheur a plongé et fouillé les entrailles d’un navire qui daterait de la Renaissance.

Iles Sanguinaires et Tour de la Parata (Corse)
Iles Sanguinaires et Tour de la Parata (Corse)

Le vieux navire n’a pas fini de livrer tous ses secrets mais l’enquête progresse. Ses deux ancres sont encore visibles et les archéologues ont découvert des outils d’artisans, des céramiques raffinées et même une meule. A ce stade Hervé Alfonsi penche pour deux hypothèses : « un bateau de commerce Génois qui rentrait sur Ajaccio ou qui participait à l’édification d’une des deux tours des îles Sanguinaires ».

En effet, la cargaison était aussi chargée d’un stock important de pierres. En analysant la composition minérale de ces roches, le naturaliste Jean Alessandri pencherait pour l’utilisation du calcaire comme le ciment des tours génoises. « En le chauffant, on obtient de la chaux qui était le ciment de l’époque », affirme-t-il.

Odile Morain
France Télévisions

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !