Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 mars DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Pape Pontien (230 - 235)

Vous êtes ici : Accueil > Papes > Pontien (né en ? – mort le 30 octobre (...)
Papes
Notices biographiques des papes. Les événements marquants de l’histoire des souverains pontifes. Portraits des occupants du saint-siège.
Pontien
(né en ? – mort le 30 octobre 235)
Élu pape le 21 juillet 230. Renonce à son
siège épiscopal le 28 septembre 235
(« Histoire des souverains pontifes romains » (Tome 1)
par A. de Montor paru en 1846,
« Résumé de l’histoire des papes » par A. Bouvet de Cressé, paru en 1826
et « Le Vatican ou Portraits historiques des papes » paru en 1825)
Publié / Mis à jour le vendredi 12 août 2016, par LA RÉDACTION
 

Pontien, natif de Rome et fils de Calpurnie, succéda à Urbain Ier. Persécuté sous l’empereur Maximin Ier le Thrace (20 mars 235 - avril 238), il mourut, en 235, dans l’île de Sardaigne où il avait été exilé. Avant son départ, il abdiqua l’épiscopat, afin que les fidèles fussent en droit de se choisir un autre évêque ; mais le peuple avait tant de respect et d’attachement pour lui qu’il ne voulut procéder à une autre élection qu’à la nouvelle de sa mort, qui survint un mois plus tard. On croit qu’il fut couronné du martyre en expirant sous les coups de bâtons dont l’accablèrent ses persécuteurs.

Pape Pontien (230 - 235)
Pape Pontien (230 - 235)

Quelques savants veulent, avec Platina, que ce pape ait institué le chant des psaumes dans l’église, tant le jour que la nuit ; mais d’autres écrivains soutiennent que cet usage est plus ancien. Il est possible que saint Pontien ait publié un décret à ce sujet pour mieux régler ce point de discipline ecclésiastique.

En dix ordinations, il créa six évêques, six prêtres et cinq diacres. Son corps, martyrisé, fut transporté à Rome par ordre du pape saint Fabien, son compatriote, et déposé dans le cimetière de Saint-Calixte. On lui attribue deux épîtres, mais elles sont évidemment apocryphes.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !