Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 18 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Trahit sua quemque volupta. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Trahit sua quemque volupta
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Trahit sua quemque volupta
Publié / Mis à jour le lundi 18 juillet 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Chacun est entraîné par son penchant (VIRGILE, églogue II, v. 65)

« La lionne cruelle cherche le loup, le loup la chèvre, la chèvre le cytise fleuri, moi je te cherche : chacun est entraîné par son penchant. » Le poète veut peindre cet instinct mystérieux qui entraîne les êtres les uns vers les autres, soit par l’intérêt du besoin, soit par l’attrait du plaisir.

Didot traduit ainsi :

Le lion sur le loup s’élance furieux ;
Le loup cherche l’agneau ; l’agneau la marjolaine ;
Moi, je te suis ; chacun cède au goût qui l’entraîne.

« Qu’on arrive aux spécialités exclusives par la spécialité même, soit en débarbouillant une médaille, soit en démontrant la manière d’emmancher les haches celtiques, rien de mieux, trahit sua quemque voluptas ? » (Revue de Paris)

« Vous souriez, Darsie, more tuo (selon votre habitude) ; et je crois vous entendre dire : Comment peut-on se bercer de rêves si vulgaires ? Trahit sua quemque voluptas ; et quoique nos visions d’avancement puissent n’être qu’une ombre en ce moment, il est pourtant certain qu’elles peuvent se réaliser plus facilement que vos désirs dirigés, Dieu sait vers quoi. » (Walter SCOTT)

« Stephen William cherchait un héritier ; c’était lui-même qui le disait : voilà le fait acquis, la chose certaine. Trahit sua quemque voluptas, a dit Virgile, pourquoi n’y aurait-il pas des Américains qui courent le monde en cherchant un légataire ? » (Paul FÉVAL, Les Parvenus)

« J’étais dans la route de la fortune ; les premiers pas que j’y avais faits suffisaient pour m’en assurer... Sans aucun mérite, j’aurais pu, comme bien d’autres, obtenir encore quelques bénéfices ; qui sait si quelques ruses de plus ne m’auraient point mis à la tête du clergé. Mais j’ai mieux aimé être aide de camp dans l’armée de Soubise : Trahit sua quemque voluptas. » (L’abbé de BOUFFLERS)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !