Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 19 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Perinde ac cadaver. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Perinde ac cadaver
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Perinde ac cadaver
Publié / Mis à jour le lundi 4 juillet 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Comme un cadavre

Saint Ignace de Loyola fit de ce mot la base de la discipline de son institut. Il voulut faire entendre par là que les membres de la compagnie de Jésus doivent être soumis aveuglément aux volontés de leurs supérieurs, sans opposer plus de résistance qu’un cadavre. Il est juste d’ajouter que cette obéissance passive n’était pas absolue ; le fondateur y avait mis cette restriction : In omnibus ubi peccatum non cerneretur, dans toutes les choses où l’on ne voit pas de péché.

« Il existe de nos jours une compagnie où, en descendant de la chaire, un prédicateur illustre épluche les herbes, où un directeur de consciences balaye les escaliers, et cette compagnie est celle des jésuites ! Il en était ainsi autrefois à Port-Royal : les célèbres solitaires subissaient avec joie des mortifications du cœur et de l’âme, qui faisaient d’eux des cadavres moraux : Perinde ac cadaver. » (DE PONTMARTIN, Causeries littéraires)

« Comme nous sortions de la maison, nous aperçûmes dans la loge du portier un père jésuite qui inscrivait son nom sur un tableau, et, à côté de ce nom, l’heure que marquait la pendule. Il venait de recevoir quelques pièces- d’argent du portier. — Au retour, dit Arthur, il indiquera sur le tableau l’heure de sa rentrée, il rendra compte de sa dépense. — Telle est la règle, en effet, ajouta M. de Linières ; la vie privée de chacun ici doit être à jour. On ne demande le secret que pour l’exécution des ordres qui sont donnés ; en ce cas, l’obéissance doit être entière, instantanée, discrète... — Perinde ac cadaver, c’est tout dire, reprit Arthur. » (Revue de Paris)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !