Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 10 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

Otium cum dignitate. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Otium cum dignitate
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Otium cum dignitate
Publié / Mis à jour le lundi 27 juin 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Noble oisiveté

Expression de Cicéron à la louange des lettres, qui procurent à l’homme d’État retiré des affaires un noble emploi de ses loisirs. Ainsi lui-même, pendant la dictature de César, employait le temps de son inaction politique à composer les Tusculanes, travail qu’il appelait une noble oisiveté, otium cum dignitate.

L’expression de noble oisiveté, appliquée par madame de Staël aux temples et aux monuments publics, rappelle le mot de Cicéron.

« Le cardinal d’York fut bien le plus pacifique de tous les prétendants. Il n’avait pas demandé le chapeau rouge par fanatisme. Il n’avait cherché sous ces insignes de l’Église que l’otium cum dignitate, les moyens de jouir de la douce aisance d’un prince de l’Église. » (Revue de Paris)

« A partir de cette époque, l’ancien secrétaire d’État renonça définitivement aux affaires, n’ambitionnant plus rien, dit-il, que l’otium cum dignitate. Il ne se fit plus entendre au Parlement qu’à de rares intervalles, librement et à ses heures, n’occupant plus qu’un poste d’observation, et laissant parler en souriant ceux qui couraient à l’assaut du pouvoir. » (Amédée RENÉE)

« Bien loin donc de me croiser les bras dans une oisiveté digne ou indigne, l’otium cum dignitate (c’est le travail, selon moi, qui est la vraie dignité), je vais, pendant toutes les années saines que Dieu me laisse, redoubler d’étude et de zèle pour continuer, en l’améliorant, l’œuvre de ce Cours familier de littérature. » (LAMARTINE)

« Je fixai ma résidence dans le village de Kennakuhair, espérant, grâce à ma demi-paye et à l’héritage de ma tante, y trouver otium cum dignitate. » (Walter SCOTT)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !