Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 2 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Nocturna versate manu, versate diurna. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Nocturna versate manu, versate (...)
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Nocturna versate manu,
versate diurna
Publié / Mis à jour le mardi 21 juin 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Feuilletez-les le jour, feuilletez-les la nuit (HORACE, Art poétique, v. 269)

Voulez-vous « de l’art des vers atteindre la hauteur », voulez-vous dans la carrière des lettres marcher sur les traces de ceux qui se sont illustrés, prenez les œuvres de tous les écrivains de génie, lisez-les, étudiez-les sans cesse, feuilletez-les le jour, feuilletez-les la nuit, selon le précepte d’Horace. S’il est vrai qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil, il est au moins indispensable de connaître les merveilles qu’a enfantées le génie de l’homme, et l’imitation est le premier pas à faire sur la grande route de l’art : Nocturna versate manu, versate diurna.

Entre les deux excès, la route est difficile,
Suivez pour la trouver Théocrite et Virgile,
Que leurs tendres écrits, par les Grâces dictés,
Ne quittent point vos mains, jour et nuit feuilletés.
(BOILEAU, Art poétique)

« — J’avais cru que cinquante années de classe vous ôteraient cette odieuse manie de latinité qui vous rend insupportable. Ne sauriez-vous laisser là ces sottises et parler français comme tout le monde ? — Vous différez fort d’Horace, ma chère, car c’est lui qui a dit : Nocturna versate manu, versate diurna. Et si je vous fais grâce de la nuit, vous pouvez bien m’écouter le jour. » (TOPFFER)

« — Toi, quand tu as ciré mes bottes, pour peu que je marche une heure dans la poussière ou dans la boue, il n’y paraît plus, le cirage est terne ou taché. Eh bien, vois la toile de Charles ; ses soldats ont marché toute la nuit, ils se livrent un furieux combat, ils piétinent dans la poussière, dans la boue, dans le sang. Eh bien, leurs souliers sont admirablement noirs et luisants. Voilà comme je voudrais que mes bottes fussent cirées. Je ne saurais trop te le répéter, Gargantua, étudie les maîtres, nocturna versate manu, versate diurna. » (Alphonse KARR, Dans un atelier de peinture)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !