Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 16 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Major e longinquo reverentia. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Major e longinquo reverentia
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Major e longinquo reverentia
Publié / Mis à jour le lundi 20 juin 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
De loin le respect est plus grand

Pensée de Tacite. Nous sommes plus portés à accorder notre respect et notre admiration aux hommes que le temps éloigne de nous. A une certaine distance les taches disparaissent, les proportions grandissent. Aussi les grands hommes ont-ils toujours été mieux appréciés de la postérité que de leurs contemporains. Après trois mille ans, Homère ne nous semble plus un homme mais le dieu de la poésie.

La critique a une tendance marquée à élever les anciens au détriment des contemporains. Les ombres grandissent au crépuscule. « Je ne lis plus, je relis », disait brutalement un jour un premier président de Grenoble à J.-J. Rousseau, qui lui demandait s’il avait lu ses ouvrages.

« Il me semble que certains héros étrangers, des Asiatiques, des Américains, des Turcs, peuvent parler sur un ton fier et sublime : Major e longinquo. J’aime un langage hardi, métaphorique dans la bouche de Mahomet II, comme dans celle de Mahomet le prophète. » (VOLTAIRE, Lettre à M. de la Noue)

« Je crois que vous voulez nous abandonner tout à fait, et ne nous plus parler que par lettres. N’est-ce point que vous vous imaginez que vous en aurez plus d’autorité sur moi, et que vous en conserverez mieux la majesté de l’empire : Major e longinquo reverentia ? Croyez-moi, monsieur, il n’est pas besoin de cette politique ; vos raisons sont trop bonnes d’elles-mêmes sans être appuyées de ces secours étrangers. » (RACINE, Lettre à M. l’abbé Le Vasseur)

« Je ne puis m’empêcher de remarquer, à mes risques et périls, que, pour juger sainement les génies du passé, nous devons précautionner notre imagination contre les effets du lointain : Major e longinquo reverentia. » (Revue de Paris)

« Si la science primitive apparaît dans le lointain des âges sous de colossales proportions, on ne doit pas, trompé par cette illusion d’optique, lui attribuer sur la science plus vaste, plus exacte, plus variée des siècles postérieurs une supériorité qu’elle n’a jamais ni eue, ni pu avoir : Major e longinquo reverentia. » (LAMENNAIS, De l’Indifférence en matière de religion)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !