Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Labor improdus omnia vincit. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Labor improdus omnia vincit
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Labor improdus omnia vincit
Publié / Mis à jour le jeudi 9 juin 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Un travail opiniâtre vient à bout de tout (VIRGILE, Géorgiques, liv. I, v. 145)

« Bientôt le fer retentit sur l’enclume, la lime aiguisa les dents de la scie mordante ; pour fendre le bois, les premiers hommes ne se servaient que de coins. Vinrent ensuite tous les arts ; un travail opiniâtre triompha de toutes les difficultés, et la nécessité enfant l’industrie. »

« Jamais enfant de chœur, et l’on sait comment les chefs de psallette leur fourraient la musique dans la tête, jamais enfant de chœur ne fut soumis à un travail plus opiniâtre. Labor improdus omnia vincit : Madame Malibran reçut enfin de son père la voix admirable qu’il lui avait promise, elle en reçut aussi un admirable talent. » (CASTIL-BLAZE)

« Chose étrange ! Des animalcules marins, à peine visibles au microscope, accroissent notre globe de leurs travaux. Il n’y a de force si petite que la constance ne rende toute puissante : Omnia vincit labor improbus, rien ne résiste à un travail opiniâtre. » (BERNARDIN DE SAINT-PIERRE)

« Le travail, jeunes gens, c’est la condition du succès : Labor improbus omnia vincit. C’était là ma devise ; je lui ai dû ma modeste aisance ; vous lui devrez, je l’espère, quelque chose de mieux. » (L. ULBACH)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !