Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 16 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

De profundis clamavi. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > De profundis clamavi
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
De profundis clamavi
Publié / Mis à jour le dimanche 17 avril 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Du fond de l’abîme j’ai crié

Premiers mots d’un des psaumes de la pénitence.

« Le Prêtre, chargé de lire la formule, ouvrit par hasard son livre à l’endroit du de profundis. Ainsi ce mariage fut accompagné de circonstances si fatales, si orageuses, si foudroyantes, que personne n’en augura bien. » (BALZAC)

« Était-elle morte ou vivante ? Ce vieux médecin, cette bière, ce de profundis, cette fosse lugubre, tout cela n’était-il que la mise en scène de quelque mystérieuse comédie ? » (Arsène HOUSSAYE, Morte et Vivante)

« Nous avons rasé l’aristocratie, bafoué la noblesse ; bon, les voilà démolies, les voilà à terre, elles n’existent plus : de profundis ! Abattons, maintenant, la finance à grands coups de plume et de mots ; attaquons la richesse et l’hérédité : pourquoi pas la famille ? Sus aux agents de change et haro sur les banquiers ! » (P.A. FIORENTINO)

« Taisez-vous donc, madame ; votre chanson est triste comme un de profundis. » (Alexandre DUMAS, Les Trois Mousquetaires)

« Toutes les opinions religieuses, morales et politiques, entre lesquelles se débat à cette heure la conscience humaine, écrivent leur symbole sur les restes des morts ; telle pierre demande chrétiennement un de profundis aux passants, tandis que cette autre déclare la matière éternelle et n’exprime que des regrets sans espérance. » (Alphonse ESQUIROS)

« Le sténographe est le croque-mort des orateurs. Il les ensevelit à sa fantaisie, dans des sarcophages de marbre, sur lesquels on lit : Ci-gît très haut et très puissant seigneur ! ou bien, il les cloue entre quatre planches de sapin et il les jette dans la fosse commune, sans daigner marmotter sur eux le plus petit de profundis. » (CORMENIN)

« De profundis clamavi. J’ignore tout du pied de mes Alpes. Joue-t-on Tancrède ? Personne ne m’en dit mot. Réussit-elle ? Est-elle tombée ? » (VOLTAIRE, Lettre à M. d’Argental)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !