Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Le fabricant de crème de cassis L'Héritier-Guyot fête ses 170 ans

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Gastronomie > Le fabricant de crème de cassis (...)
Patrimoine : Gastronomie
Richesses du patrimoine de France : spécialités gastronomiques de terroir. Producteurs de spécialités de la gastronomie française
Le fabricant de crème de cassis
L’Héritier-Guyot fête ses 170 ans
(Source : France 3 Bourgogne)
Publié / Mis à jour le jeudi 1er octobre 2015, par LA RÉDACTION
 
 
 
Ce liquoriste, un des plus anciens et des plus importants à produire de la crème de cassis de Dijon a été créé en 1845. Pour afficher totalement son ancrage local, il ouvre sa 1ère boutique à Dijon.

L’entreprise a été créée par Louis-Baptiste L’Héritier à Dijon en 1845. C’est en épousant Claudine Guyot 10 ans plus tard que la marque naît avec une recette inédite de sucrage à froid. Aujourd’hui, ce liquoriste produit 2 millions de bouteilles de crèmes de fruits chaque année, essentiellement pour la grande distribution.

Qu’est-ce que la crème de cassis de Dijon ?
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas l’origine des fruits qui donne son nom à cette liqueur mais deux autres éléments :

— l’obligation du fabricant de produire sur la commune de Dijon.

— une recette : le cassis de Dijon est élaboré à partir de fruits frais, qui macèrent à froid, dans de l’alcool éthylique pendant au moins cinq semaines. Le cassis de Dijon est ensuite obtenu par addition de sucre blanc à l’infusion des baies de cassis.

Ancienne étiquette de la crème de cassis L'Héritier-Guyot
Ancienne étiquette de la crème de cassis L’Héritier-Guyot

La crème de cassis est un ingrédient de base du Kir
C’est un apéritif 100% Bourguignon dont la recette consistait à l’origine à mélanger un tiers de crème de cassis de Dijon à 16° avec deux tiers de bourgogne aligoté (vin blanc issu du cépage aligoté). Les mauvaises langues (?) disent que la crème de cassis à l’origine servait à atténuer l’acidité du vin blanc. Il est vrai que l’aligoté est un cépage réputé faire des vins « vifs ». Aujourd’hui, les goûts ont changé, et les proportions aussi pour réduire la teneur en sucre, le kir se fait donc surtout avec 1/5ème de crème de cassis de Dijon et 4/5ème de vin blanc aligoté.

Muriel Bessard
France 3 Bourgogne

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !