Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

L'arboretum des Grandes Bruyères : jardin remarquable de la région Centre

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Arboretum des Grandes Bruyères : (...)
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Arboretum des Grandes Bruyères :
jardin remarquable de la région Centre
(Source : France 3 Centre-Val de Loire)
Publié / Mis à jour le mercredi 29 juillet 2015, par LA RÉDACTION
 
 
 
Situé au coeur de la forêt d’Orléans, en bordure de la clairière d’Ingrannes dans le Loiret, vous pourrez découvrir, au fil de vos promenades, la première collection nationale de magnolias avec près de 400 sujets ainsi qu’une étonnante collection de chênes et d’arbres exotiques

Dans les années soixante-dix l’arboretum des Grandes bruyères est né de la passion commune d’un couple pour la nature. Depuis plus de quarante ans Brigitte et Bernard de la Rochefoucauld ont patiemment construit l’un des plus étonnants Parcs de France.

À l’entrée, le promeneur découvre le jardin à la française, riche en buis et ifs taillés, et aux tonnelles de roses anciennes et de clématites... Huit jardins, deux arboretums en un seul parc, ainsi pourrait-on définir les Grandes Bruyères, dont la première plantation remonte à 1973.

L’arboretum est un lieu d’observation et d’expérimentation
Les allées et les petits buissons de bruyères alpines et arborescentes, ont donné leur nom au parc. Elles sont les couvre-sols privilégiés de l’endroit et semblent s’être installées naturellement. Pourtant, elles ont toutes été introduites pour former aujourd’hui une collection de référence.

Arboretum des Grandes Bruyères, au cœur de la forêt d'Orléans
Arboretum des Grandes Bruyères, au cœur de la forêt d’Orléans

Dans ce jardin, les cornouillers voisinent avec des magnolias, des pruniers, des amandiers, des abricotiers, des pommiers, des poiriers, et de nombreuses autres espèces, toutes originaires d’Orient. Les roses sont ici aussi à l’honneur : elles viennent des montagnes de Chine, de Corée ou du Japon et s’étirent pour certaines jusqu’à dix mètres.

Magnolias et cornouillers, venus d’Amérique, se distinguent de leurs espèces sœurs de l’arboretum extrême-oriental, par leurs feuillages, par les périodes et les coloris de leurs floraisons. Grâce à un savant mélange entre les espèces rares et les variétés naturelles, ce jardin compose avec la forêt qui l’entoure une harmonie exceptionnelle.

Le souci de préserver le milieu forestier et les équilibres naturels, interdit l’usage, dans l’arboretum, de tout moyen chimique, engrais ou herbicide. La réserve est devenue un conservatoire écologique et ornithologique. La population d’oiseaux sur le site, très importante et diversifiée, est suivie par la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).

En savoir plus : http://www.arboretumsdefrance.org/ArboretumDesGrandesBruyeres/Accueil

Anne Lepais
France 3 Centre-Val de Loire

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !