Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Histoire. Animaux bibliophiles ou bibliophages ?

Vous êtes ici : Accueil > Le Magazine 36 pages > Numéro 17 (Janvier/Février/Mars (...) > Animaux bibliophiles ou bibliophages
Le Magazine 36 pages
Au sommaire du NUMÉRO 17 : lit au Moyen Age ; Chien de Montargis ; mouchoirs ; au gui l’an neuf ; origines de la Poste ; poudre à canon...
Animaux bibliophiles ou bibliophages ?
(Extrait de l’article paru dans le numéro 17)
Publié / Mis à jour le jeudi 14 janvier 2010, par LA RÉDACTION
 
Les trous de vers qui perforent tant de livres anciens sont le cauchemar des bibliophiles et des bibliothécaires. Que d’ouvrages précieux sont ainsi transformés en écumoires ! Les victimes ne se rencontrent principalement que dans les éditions du XVe et du XVIe siècle. L’ancienneté n’est pas responsable, car depuis longtemps les vers ont cessé de ronger les livres, ne les ayant dévoré que neufs...

Retrouvez l'INTÉGRALITÉ de cet article
dans le Numéro 17 (Janvier/Février/Mars 2006)
de notre publication LA FRANCE PITTORESQUE
 
La France pittoresque N° 17
 

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !