Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Martinique : l'île antillaise candidate au patrimoine mondial de l'Unesco

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Martinique : l'île antillaise candidate
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Martinique : l’île antillaise candidate
au patrimoine mondial de l’Unesco
(Source : Ouest France)
Publié / Mis à jour le samedi 4 octobre 2014, par LA RÉDACTION
 
 
 
La Martinique accueille une mission d’experts pour accompagner sa candidature à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Plusieurs sites naturels sont concernés.

Cette mission d’une vingtaine d’experts est conduite par Philippe Lalliot, ambassadeur de la France auprès de l’Unesco et de Perrine Laon, adjointe au chef du bureau chargé de l’animation du pôle patrimoine mondial au ministère de l’Écologie. L’île antillaise a été retenue en juin 2014 sur la liste indicative des biens naturels français en vue de son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le Rocher du Diamant
Le Rocher du Diamant

Sept sites retenus
Plusieurs sites naturels de la Martinique sont concernés par cette démarche d’inscription. Il s’agit du Mont Conil et de la Montagne Pelée, des Pitons du Carbet et du Morne Jacob, de la presqu’île de la Caravelle, de la presqu’île des Trois-Ilets et du Rocher du Diamant ainsi que de plusieurs aires dispersées du sud de la Martinique.

Porteur du projet pour la Région Martinique, l’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau a précisé les contours de cette mission. Selon lui, elle a pour objectif de « préciser la stratégie et les critères à retenir, d’esquisser le plan de gestion du bien naturel et de mobiliser la population martiniquaise autour de ce projet ».

D’ici 2018 ?
Plus de 200 personnes se sont vues présenter le projet lors d’une réunion à Fort-de-France, en présence de l’ambassadeur de la France auprès de l’Unesco. Au vu de la qualité de cette rencontre et des questions posées par les Martiniquais, Philippe Lalliot a estimé que ce projet était très « fédérateur ».

Enfin l’ambassadeur a précisé que 2018 pouvait être une « ambition réaliste » pour une inscription de la Martinique sur liste du patrimoine mondial.

Ouest France

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !