Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)

Pique-nique. Origine, étymologie mots de la langue française - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Savoir : Mots, Locutions > Pique-nique

Savoir : Mots, Locutions

L’étymologie de mots et l’origine de locutions de la langue française. Racines, évolution de locutions et mots usuels ou méconnus


Pique-nique
Publié / Mis à jour le samedi 6 septembre 2014, par LA RÉDACTION

 
 
 
En 1856, le philologue François Génin propose une étymologie à rebours de celle aujourd’hui retenue par l’Académie française dans la dernière édition (commencée en 1992) de son Dictionnaire, et s’étonne de voir les Immortels affubler le mot pique-nique d’un s à nique au pluriel...

Le Manuel lexique des mots dont la signification n’est pas familière à tout le monde (Didot, 1755) l’appelle « un terme de société d’origine obscure ». L’article du Dictionnaire de l’Académie, édition de 1778, est ainsi libellé : « PIQUE-NIQUE. Façon de parler adverbiale, qui n’a d’usage que dans ces phrases : Souper à pique-nique, faire un repas à pique-nique, pour dire faire un repas où chacun paie son écot. On l’emploie aussi substantivement : Faire un pique-nique. »

Tout le monde sait, explique Génin, ce que c’est qu’une pique entre deux personnes, deux amis : Il y a de la pique entre eux.

Nique, faire la nique, est d’origine allemande. Nick, en allemand, est un clin d’œil ; nicken, faire ce clin d’œil, cligner de l’œil à quelqu’un en signe de moquerie ou de mépris. Le français disait nique et niquet. « Perrin Cohen fist au suppliant, en soi mocquant de luy, le niquet. » (Lettre de rémission de 1458. Du Cange, sous NIQUETUS)

Supposons un moment que le verbe niquer existât en français comme nicken, en allemand, explique Génin, on aurait pu faire la phrase suivante : Tu me PIQUES, je te NIQUE, partant quittes. Eh bien ! C’est justement le sens de ce mot à pique-nique, locution faite comme A bon chat bon rat, autrement dit : A bien attaqué bien défendu.

C’est partie et revanche ; c’est l’expression de l’équilibre, de l’égalité entre les parties. Dîner, souper à pique-nique, c’est faire un repas dans lequel aucun des convives n’est redevable de rien à son voisin, attendu que chacun paie le même écot. L’équilibre y est aussi juste qu’entre pique et nique, dont l’un vaut l’autre, même matériellement, par la rime et par le nombre des syllabes.

En 1778, lorsque cette locution était encore peu ancienne dans la langue, elle avait le plus souvent la forme adverbiale à pique-nique ; cependant on commençait à dire substantivement un pique-nique, ellipse de un repas fait à pique-nique. Ce substantif s’étant définitivement établi, a conduit à dire en pique-nique : Ils ont soupé en pique-nique. Cela s’entend et se justifie de soi seul. Et la forme première à pique-nique est tombée en désuétude et en oubli.

Il est bien étrange, s’étonne François Génin, que le Dictionnaire de l’Académie, édition de 1835, impose comme pluriel des pique-niques, avec un s à nique, comme on écrit des chasse-mouches : « PIQUE-NIQUE. Repas où chacun paye son écot. Voulez-vous faire un pique-nique ? Nous avons fait plusieurs pique-niques le mois dernier. » Que s’est donc alors imaginé l’Académie sur cette expression ? A-t-elle cru qu’il s’agissait de piquer des niques, s’amuse Génin ?

De fait, l’explication fournie par la 9e édition (commencée en 1992) du Dictionnaire de l’Académie, est la suivante : « PIQUE-NIQUE (pl. pique-niques). Composé de pique, forme conjuguée de piquer, et de nique, au sens de petite chose sans valeur. Vieilli. Repas pour lequel chacun paie son écot ou apporte son plat. Auj. Repas pris en commun, en plein air. Faire un pique-nique. Une aire de pique-nique. Un panier à pique-nique. »




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Perdre son latin
 
 Crier haro sur quelqu'un
 
MANIFESTATIONS
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Bachelier et baccalauréat
 
 Merci : d'où vient la formule ?
 
 Allô : origine d'un terme étrange employé pour débuter une conversation téléphonique
 
 Après-midi (Un bon ou une bonne) ?
 
 
Et puis aussi...
 
 Canicule : une signification détournée
 
 Cuistre
 
 Saperlipopette et sapristi
 
 Cuiller, cuillère
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 70 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services